Simulation de tribunal / RPG dans l'univers Ace Attorney - Phoenix Wright !
 

Le Juge
Maître du Jeu
Juge Suprême
avatar
Âge du Personnage : 100.000 ans
Messages : 172
Lun 30 Nov - 18:31
Après voir lu Procédures d'un Procès, ceci vous apprendra quelle est l'attitude à avoir dans la Cour, et comment bien mener un procès. Suivez la procédure à la lettre quand vous commencez, et avec l'expérience des automatismes et des initiatives se feront tout seuls.


  • L'Autorité

Vous êtes un Juge, vous avez donc l'autorité suprême au sein de votre Cour. Votre premier rôle est de veiller à ce que le procès se déroule dans les meilleures conditions, dans l'ordre et le calme, et de veiller à ce que la procédure soit respectée à la lettre. Toute objection abusive, comportement inadmissible vous donne le droit de donner des sanctions. N'hésitez pas cependant à faire des rapel à l'ordre avant de donner une sanction.

Si l'Avocat de la Défense cumule trop de sanctions, le verdict "Coupable" doit être rendu, la théorie de la Défense étant ignorée et la théorie préliminaire de l'Accusation considérée comme la Vérité.

Si le Procureur dépasse les bornes, le procès doit être suspendu et le Procureur remplacé pour l'Affaire dans les jours qui suivent.

Cependant, un bon Juge doit savoir faire la part des choses. Un Avocat ou un Procureur expérimenté doit pouvoir utiliser ses stratégies, son charisme pour défendre son affaire. Ne prenez pas tout pour une offense ou un comportement inapproprié.
Toutefois, si l'Affaire vient à durer en longueur sans vraie avancée, il est recommandé de sévir les sanctions afin de ne pas continuer à patauger trop longtemps.


  • L'impartialité

Vous êtes un Juge, vous avez donc l'autorité suprême au sein de votre Cour, et c'est à vous que reviendra la lourde tâche de trancher à la fin du procès. Souvenez vous que la vie de l'accusé est en jeu dans la plupart des cas, vous ne devez donc en aucun cas rendre votre verdict à la légère. Vous êtes tenu d'écouter les deux parties -la Défense et l'Accusation- et d'accorder autant de crédit à l'argumentation de l'une comme de l'autre.
Tout parti pris sera immédiatement sanctionné par une radiation de l'ordre des Juges.


  • Accepter les Pièces à Conviction

Selon la procédure, les Pièce à Conviction doivent être présentées à la Cour en début de séance par le Procureur en charge de l'Affaire. Ces Pièce à Conviction préliminaires sont les éléments trouvés et examinés par les Inspecteurs de la Police et sont donc normalement tous valides. Cependant, il arrive qu'une Pièce à Conviction sans rapport apparent avec l'enquête soit soumise dans le lot. Vous devez refuser ces Pièce à Conviction, elles devront être soumises en temps voulu quand le rapport pourra être directement établi.
Il arrive que la Défense ai en sa possession des Pièce à Conviction qui n'ont pas été trouvées par la Police. L'Avocat peut alors choisir de les présenter quand il le désire, afin de soutenir son argumentaire. Ici aussi, la Pièce à Conviction doit être en rapport direct avec l'enquête. Si c'est le cas, vous devez accepter cette dernière.


  • La Procédure

-Une fois confortablement assis dans votre fauteuil, débutez la séance par un coup de marteau et : "Le Procès de M./Mme./Mlle. ... est ouvert". La Défense et l'Accusation doivent alors se déclarer prêts.
-Demandez ensuite un Rappel des faits à l'Accusation.
-Une fois que les faits ont été bien exposés pour tous, l'Accusation doit présenter les Pièces à Conviction révélées par l'enquête. Rapport d'autopsie, arme du meutre, etc ..
-Invitez l'Accusation à faire entrer son premier témoin.
-L'Accusation doit alors demander au témoin son nom et sa profession. Le Procureur devra alors rappeler en quoi le témoin est concerné par l'Affaire. L'Accusation pourra faire témoigner le témoin sur différents sujets.
-La Déposition du Témoin commence. Une fois celui-ci terminé, la Défense doit procéder au Contre-Interrogatoire afin de trouver les contradictions dans le témoignage. Dans certains rares cas, la Défense choisira de ne pas contre-interroger le témoin, ce qui est son droit. Souvenez vous que ce n'est pas à vous de relever les contradictions. Si la Défense ignore volontairement ou non certains éléments suspects, cela les concerne.
-Si aucune contradiction n'est relevée par la Défense au bout d'un certain temps, vous pouvez mettre fin au contre-interrogatoire. Laissez toutefois l'occasion à la Défense de rebondir et vous demander une dernière question. Demandez ensuite à l'Accusation si une autre déposition de ce témoin est nécessaire ou si le prochain témoin peut-être appelé.
-Si une contradiction est relevée à l'aide d'une Objection, la Défense doit s'expliquer sur celle ci et présenter une Pièce à Conviction pour mettre en évidence la contradiction. Cela vous amènera à demander au témoin de témoigner sur cette contradiction pour la justifier. Si l'Accusation souhaite changer de témoin afin de limiter les dégâts, c'est à vous de décider si il faut continuer à interroger le témoin sur sa contradiction -si cela peut mener à la vérité- ou à passer au témoin suivant si cela ne mène à rien de continuer.
-N'hésitez pas à laisser la Défense et l'Accusation s'exprimer après une de vos décisions, ou même leur demander leur avis.
-Rappelez vous que pour n'importe quelle théorie ou revendication d'une partie ou de l'autre, celle ci doit s'appuyer sur une ou plusieurs preuves pour être considérée.
-Pensez à faire un point récapitulatif entre chaque témoins ou régulièrement pour rappeler à la Cour ou vous en êtes dans l'Affaire.
-Pensez également à marquer des pauses de 10 à 30 minutes de temps à autre, pour laisser la Défense et l'Accusation débriefer de leur côté. Tous les deux témoins, par exemple.
-Une fois tous les témoins passés, il est temps de rendre votre verdict. Vous ne devez en temps normal ne négliger aucune piste, votre but étant de découvrir la stricte Vérité. Faites un résumé des points importants de ce qui a été dit ou découvert, mettez en lumière les points forts de chaque partie, et expliquez pourquoi un argumentaire vous a plus convaincu qu'un autre. Enfin, déclarez l'accusé "Coupable" ou "Non Coupable" et levez la séance sur un dernier coup de marteau.


  • Prolongations

Parfois, les procès devront être ajournés le temps de recherches supplémentaires. L'un de ces cas de figure typique est quand l'Accusé est complètement innocenté au vu des pièces à conviction et des déclaration des témoins, mais que le réel coupable ne peut être prouvé en tant que tel. Vous devrez alors ajourner le procès, et ordonner des recherches supplémentaires.


En espérant que cela vous aidera à rendre des jugements justes et à maîtriser vos procès. En cas de doute ou de question, n'hésitez pas à m'écrire. Je vous répondrais aussi rapidement que possible pour vous apporter mes conseils.
Pensez également à ramener vos maillots de bain et quelques saucisses pour la Fête des Juges dimanche après-midi.

Le Juge Suprême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Charte du Juge d'application des peines
» [Guide] Le Juge des IV - Pokémon X/Y
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Un juge américain accuse six Haïtiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Wright :: HRP → Bible du forum :: Règlement & Explications diverses-
Sauter vers: