Simulation de tribunal / RPG dans l'univers Ace Attorney - Phoenix Wright !
 

Une nouvelle piste [Blade Sooth / Vito Leone]

 :: IRP → Ville :: Centre-Ville :: Parc "People" Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Blade Sooth
Inspecteur
avatar
Âge du Personnage : 27
Fiche du Personnage : Ici
Messages : 14
Jeu 20 Avr - 21:17
Une nouvelle piste

En cette journée ensoleillée, il était commun de voir quantité de gens traîner dans le parc du centre-ville. Un jeune homme proche de la trentaine était assis sur l'un des nombreux bancs qui étaient installés près d'une fontaine où de nombreux volatiles venaient profiter du pain que leur offrait les passants. Cet individu à la chevelure blonde et affublé d'une chemise bleu foncé recouverte d'un gilet de costume sans manche noir n'était autre que Blade Sooth, un inspecteur venant d'intégrer le commissariat de la ville. Assis sur ce banc, il semblait qu'il profitait de cette magnifique journée au cours de laquelle on pouvait entendre piailler les nombreux oiseaux qui occupaient les arbres du parc tandis que l'on pouvait jouir d'une certaine sérénité en écoutant le ruissellement qui s'écoulait de la fontaine. Cependant, une toute autre raison avait amené l'inspecteur à venir s'installer sur ce banc...

Quelques heures plus tôt

Nouveau venu, l'inspecteur Sooth venait de trinquer avec ses collègues pour fêter son arrivée avec quelques verres de jus de raisin. Quelques instants plus tard, les policiers ont été invités à reprendre leurs activités tandis qu'un certain brigadier Ballaud a indiqué à Blade un bureau inoccupé dans l'open space qui lui serait dorénavant attribué. Ce n'était pas l'endroit idéal pour Blade dans la mesure où il avait tendance à ne pas sympathiser avec ses collègues depuis la trahison qu'il a subi par son ancien collègue et ami par le passé. Cependant, il fera avec et se dit que c'était peut être l'occasion pour lui de repartir sur de nouvelles bases. Il commença alors à s'installer, loin de se douter qu'une nouvelle piste pourrait lui permettre de relancer son enquête sur l'organisation criminelle STRIKE.

En effet, peu de temps après son installation, Blade reçu un coup de fil sur son téléphone portable. Le numéro était inconnu mais étant d'un naturel curieux, il décrocha sans se douter de ce qui allait arriver :

Blade Sooth à l'appareil.

Inspecteur Sooth, veuillez jeter un coup d’œil à vos mails, je vous prie.

Qui est-ce ?

Mon identité n'a que peu d'importance, ce que contient le mail que je vous ai adressé sera beaucoup plus intéressant pour vous, j'en suis certain. Après tout, vous cherchez à faire tomber STRIKE, non ?

A l'annonce du nom de l'organisation criminelle qui avait causé la mort de ses parents des années plus tôt, Blade fût interloqué. En effet, qui était cette personne et comment savait-elle qu'il cherchait à faire tomber STRIKE ? L'inspecteur reprit ses esprits et, tout en ouvrant sa boite mail, rétorqua à son interlocuteur :

Je ne me répéterai pas : qui êtes-vous ? Pourquoi est-ce que vous m'aideriez à faire tomber cette organisation ?

Disons simplement que nos intérêts convergent. Vous n'avez nullement besoin de connaître mon identité pour suivre cette nouvelle piste. Par conséquent, évitons de perdre du temps et ouvrez vos mails, voulez-vous ?

Bien que cela ne plaisait pas tellement à Blade, il se résigna et ouvrit le plus récent mail qu'il avait reçu d'un expéditeur inconnu. Seule une pièce jointe composait ce mail. Blade l'ouvrit et découvrit alors une photo sur laquelle était présent deux individus et une caisse d'armes ouverte tandis que d'autres caisses devant contenir des armes également étaient à proximité.

En quoi cette photo pourrait me permettre de faire tomber STRIKE ?

L'un des deux hommes présents sur cette photo fait parti de l'organisation criminelle tandis que l'autre est un individu connu sous le nom de Sergio Leone. Cela doit certainement vous dire quelque chose, non ?

Oui, c'est un mafieux italien de ce que je sais. Attendez... Cette photo... Vous pensez que Leone fait du trafic d'armes avec STRIKE ?

Oh mais j'en suis certain. Cependant, vous ne parviendrez pas à mettre la main sur Leone dans l'immédiat. Enfin, sauf si vous demandez à un autre Leone qui pourrait même être impliqué dans toute cette histoire.

Comment ça, un autre Leone ?

Aux alentours de midi, dans le parc du centre-ville

L'inspecteur Blade Sooth tenait un journal et faisait mine de lire. Cependant, il ne lisait pas un article de journal mais les renseignements que la police détenait sur Vito Leone, le fils de Sergio qui se trouve être avocat de la défense. Rien ne semblait lier l'avocat aux agissements de son père mais les suspicions de l'inconnu avaient suffit à Blade pour l'intriguer. Ce Vito Leone était la seule piste qu'il possédait pour retrouver l'organisation criminelle STRIKE et il comptait bien déployer tous les moyens nécessaires pour faire tomber ces criminels. Cependant, il ne pouvait mêler ses nouveaux collègues à tout cela puisqu'il n'a aucun motif valable pour arrêter et interroger Vito Leone. En effet, le jeune homme de loi n'était pas responsable des actes de son père et n'était d'ailleurs peut être pas impliqué dans tout cela. Toutefois, Blade devait en avoir le cœur net et comptait sur la collaboration de cet avocat pour lui poser quelques questions. Il ne pouvait pas l'emmener au commissariat sans preuve de son implication dans ce trafic d'armes ou sans qu'il ne commette un délit qui justifierait une telle arrestation. Il comptait donc sur une conversation amicale entre deux individus pour en savoir davantage.

L'inconnu que Blade avait eu au téléphone avait affirmé que Vito se trouverait au parc entre midi et quatorze heures. En effet, il a pour habitude de s'y rendre une fois par semaine à cette horaire. L'inspecteur scrutait alors les horizons en comparant les différents individus à la photo dont il disposait. Quoi qu'il en soit, il serait assez facile pour lui de l'identifier dans la mesure où peu de personnes porte un cache œil. Commençant à s'impatienter et à trouver le temps long, Blade commença à désespérer lorsqu'il vit un jeune homme blond affublé d'un cache œil s'approcher de la fontaine. Aucun doute possible, il s'agissait de l'avocat. L'inspecteur se leva, laissa le journal sur le banc et s'approcha de Vito en préparant sa carte de police pour se présenter.

M. Vito Leone ? Inspecteur Sooth, j'aimerai vous posez quelques questions au sujet de votre père si vous me le permettez ?
Revenir en haut Aller en bas
Vito Leone
Avocat de la Défense
avatar
Âge du Personnage : 21
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 112
Sam 22 Avr - 17:08
Vito se baladait tranquillement près du parc People. Il se posait plusieurs questions par rapport à la tâche que lui avait donné son père : Se rendre en France pour défendre des possibles criminels, et gérer en France la partie "légale" de la mafia. Gérer une entreprise, en gros. Devenir chef d'une entreprise, même pour la mafia, ça reste un travail relativement compliqué.

Après toutes ses réflexions, Vito décida de rentrer dans le parc, pour se reposer un peu sur un banc avant de revenir à son lieu de travail.

Mais avant de pouvoir ne serait ce que s'asseoir sur le banc en question, une personne inconnue à lui s'approcha. C'était un homme blond, affublé d'une gilet noir. Vito ne l'avait jamais vu avant, il se demandait donc qu'est ce qu'il faisait ici.
Puis l'homme en question sortit sa carte de police. C'était donc un flic. Vito semblait avoir un mauvais pressentiment. Que faisait un flic ici ? Pourquoi il lui montrait sa carte de police ? Puis le "flic" en question se mit à parler :

M. Vito Leone ? Inspecteur Sooth, j'aimerai vous posez quelques questions au sujet de votre père si vous me le permettez ?



Hmm... Un interrogatoire ? Vito le sentait pas, cet inspecteur Sooth. Il réfléchit pendant quelques instants, voir si répondre aux questions de l'inspecteur en valait la peine ou non. Surtout qu'il parle là de son père, ce qui est un peu inquiétant, étant donné qu'il est le parrain de la mafia.
Toutefois, la police en France n'a aucun droit d'arrêter Vito pour un délit situé dans un autre pays, étant donné qu'il n'a pas de mandat d'arrêt. Vito répondit donc :



- Allez y. Mais faites vite, je n'ai pas tout mon temps.

_________________
Thème de mon perso pour l'instant : 

https://www.youtube.com/watch?v=KATzvk05fTw

Thème pursuit de mon perso (temporaire certainement, ça dépend des avis des gens) :

https://www.youtube.com/watch?v=njFlkrEdc1s
Revenir en haut Aller en bas
Blade Sooth
Inspecteur
avatar
Âge du Personnage : 27
Fiche du Personnage : Ici
Messages : 14
Sam 22 Avr - 19:14
M. Vito Leone ? Inspecteur Sooth, j'aimerai vous posez quelques questions au sujet de votre père si vous me le permettez ?

Après s'être présenté auprès de son interlocuteur, l'inspecteur Sooth attendait la réponse de ce dernier en espérant que celle-ci soit positive. En effet, si cet avocat n'accédait pas à la demande de Blade, le jeune homme n'aurait aucun moyen de le forcer à répondre à ses questions. Or, pour lui, obtenir ces réponses étaient primordiales si cela pouvait lui permettre de se rapprocher de STRIKE. Ainsi, Blade observait le jeune avocat dans l'attente d'une réponse de celui-ci. Il remarqua alors que le jeune homme semblait réfléchir à cette demande. L'inspecteur se dit alors qu'il aurait peut être mieux fait de ne pas mentionner son père d'emblée. En effet, s'il travaille avec lui dans ses affaires illégales, il aurait tout intérêt à refuser cette conversation. Cependant, après un moment de réflexion, il répondit à Blade :


Allez y. Mais faites vite, je n'ai pas tout mon temps.

Une certaine satisfaction envahit alors l'inspecteur de police. En effet, il allait peut être pouvoir avoir davantage de renseignements sur STRIKE en posant les bonnes questions. Cependant, Blade remarqua l'attitude quelque peu hostile de son interlocuteur. Bien qu'il ait accepté de répondre aux questions du policier, le jeune avocat semblait être sur la défensive et déterminé à expédier cette conversation au plus vite. Blade savait alors qu'il n'avait pas le droit à l'erreur : une seule mauvaise question et cette conversation pouvait finir aussi vite qu'elle n'avait commencée.

Durant tout le temps qu'il avait passé à attendre Vito Leone dans ce parc, Blade avait réfléchit aux questions qu'il aurait pu lui poser. Il avait imaginé une multitude de scénarios faisant suite aux diverses questions qu'il aurait pu poser au jeune homme. Cependant, une fois face à ce dernier, l'inspecteur ne se souvenait d'aucunes des questions auxquelles il avait réfléchit. Toutefois, cela n'était pas réellement un problème. Blade fonctionnait le plus souvent à l'instinct et réagissait en fonction de la situation qui se présentait à lui. La plupart du temps, il n'avait aucun plan ce qui lui avait par ailleurs valu quelques réprimandes de la part de ses supérieurs par le passé.

Quoi qu'il en soit, l'inspecteur Sooth savait pertinemment que cette photo était la seule preuve dont il disposait lui permettant de relier la famille Leone à l'organisation criminelle STRIKE. Il ne devait donc pas gâcher cette opportunité. Il décida, dans un premier temps, de ne pas mentionner cette photo pour ainsi observer la réaction de son interlocuteur et agir en conséquence. Blade commença alors à poser une simple question à l'avocat, une question qui ne devrait pas mettre un terme à cette conversation. Tout du moins, c'est ce qu'il espérait.

Je suppose que vous êtes au courant des activités illégales que mènent votre père, M. Leone ?

Blade marqua alors un temps de pause et observa son interlocuteur. Avant qu'il ne réponde, le policier cherchait un moyen de justifier le fait qu'il souhaitait poser des questions à l'avocat. Après tout, rien ne semblait relier Vito aux activités de son père. Cependant, c'était la seule piste de l'inspecteur. Il était donc impératif que l'avocat ne se sente pas menacé. Et puis, avec un peu de chance, ces questions pourraient l'intriguer. En effet, s'il travaille avec son père, il pourrait souhaiter en savoir davantage pour l'en informer. Dans le cas contraire, il pourrait vouloir aider la justice à faire tomber son père ce qui permettrait alors à Blade de se rapprocher de STRIKE. Pour ce faire, Blade tenta de se justifier du mieux qu'il pu :

Rassurez-vous, je n'essaie pas de vous accuser de quoi que ce soit. Simplement, j'ai reçu de nouvelles informations concernant une organisation criminelle avec laquelle traiterait votre père. Je pense que cela ne devrait pas vous choquer dans la mesure où tout le monde sait que votre père est l'un des plus grands mafieux d'Italie. Cependant, je ne m'intéresse pas à votre père. Ce que je veux, c'est arrêter l'organisation avec laquelle il travaille. C'est pour cette raison que je souhaiterai savoir si vous avez déjà entendu parler de cette organisation. STRIKE, cela vous dit quelque chose ? Votre père pourrait en avoir parler devant vous ?

Blade était à l'affût du moindre signe qui pourrait trahir son interlocuteur. En effet, il avait prononcé le mot clé : STRIKE. Si l'avocat prétendait ne pas connaître cette organisation ou en avoir entendu parler, un détail pouvait le trahir. Cela ne marchait pas forcément à chaque fois mais cette technique avait parfois permis à Blade de coincer un suspect. De plus, cela lui permettait de garder sa preuve pour plus tard. Si jamais l'avocat venait à mentir, Blade n'aurait plus qu'à dégainer son atout : la photo. L'inspecteur attendit alors la réponse de son interlocuteur, espérant obtenir quelques informations sur l'organisation criminelle qu'il traque.
Revenir en haut Aller en bas
Vito Leone
Avocat de la Défense
avatar
Âge du Personnage : 21
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 112
Dim 7 Mai - 16:18
Vito attendait quelques temps la réponse de l'inspecteur. Il se demandait bien qu'est ce qu'il faisait là, pourquoi est il venu spontanément comme ça ?

La réponse vient enfin, pendant qu'il réfléchissait à cela :

Je suppose que vous êtes au courant des activités illégales que mènent votre père, M. Leone ?

Hrmpf. Ça commençait bien pour Vito. Un inspecteur venait, et la première chose qu'il avait à faire, c'était de l'interroger sur son père. La mafia, tout ça... Pff. Vito hésitait à terminer la conversation, quand soudain l'inspecteur se reprit :


Rassurez-vous, je n'essaie pas de vous accuser de quoi que ce soit. Simplement, j'ai reçu de nouvelles informations concernant une organisation criminelle avec laquelle traiterait votre père. Je pense que cela ne devrait pas vous choquer dans la mesure où tout le monde sait que votre père est l'un des plus grands mafieux d'Italie. Cependant, je ne m'intéresse pas à votre père. Ce que je veux, c'est arrêter l'organisation avec laquelle il travaille. C'est pour cette raison que je souhaiterai savoir si vous avez déjà entendu parler de cette organisation. STRIKE, cela vous dit quelque chose ? Votre père pourrait en avoir parler devant vous ?

Hmm... Il parlait vite, dis donc ! Vito prit quelques secondes à assimiler toutes les informations. Déjà, ce Sooth parlait d'informations reçues sur une organisation criminelles avec laquelle traiterait son père. Y avait il une taupe dans la mafia ? Il faudrait peut être qu'il le contacte pour lui en informer...
Ensuite, il souhaiterait arrêter cette organisation. Normal, quand on y pense : Il est inspecteur.

Mais arrêter une organisation entière avec un simple mandat d'arrêt ? Ça paraît impossible. Même en arrêtant son chef, elle continuerait de tourner. L'inspecteur paraissait ambitieux, il avait un réel souhait d'arrêter le groupuscule, en dehors du travail.
Sooth prononça alors le nom de l'organisation : STRIKE.

A première vue, ça ne disait rien à Vito. Puis, quelques secondes après, Vito plissa des yeux, disant à l'inspecteur :

- STRIKE, STRIKE... Non, je n'ai jamais entendu parler d'une organisation pareille

_________________
Thème de mon perso pour l'instant : 

https://www.youtube.com/watch?v=KATzvk05fTw

Thème pursuit de mon perso (temporaire certainement, ça dépend des avis des gens) :

https://www.youtube.com/watch?v=njFlkrEdc1s
Revenir en haut Aller en bas
Blade Sooth
Inspecteur
avatar
Âge du Personnage : 27
Fiche du Personnage : Ici
Messages : 14
Mar 9 Mai - 13:50
L'inspecteur observa le jeune avocat de la défense qui semblait en pleine réflexion suite à la question qui avait suivi son monologue. Blade se senti alors envahi d'une émotion qu'il avait appris à maîtriser depuis qu'il exerce son métier : le stress. En effet, pouvant être confronté à de dangereux criminels, Blade a dû apprendre à se maîtriser pour ne pas se laisser emporter par les événements. Qui plus est, il a déjà été confronté à des situations de vie ou de mort par le passé. Cependant, aujourd'hui, c'était différent. Ce qui le submergeait n'était pas un sentiment de danger imminent mais plutôt le sentiment de se rapprocher de son but : arrêter l'organisation criminelle responsable de la mort de ses parents. Par conséquent, il espérait plus que tout obtenir de nouvelles informations et la simple idée de n'en obtenir aucune, de suivre une nouvelle piste qui n'aboutirait à rien était insupportable pour l'inspecteur. Il lui fallait des réponses, il en avait besoin pour avancer et enfin commencer à aller de l'avant. Durant les quelques secondes de réflexion que prit le fils d'un des plus grands mafieux d'Italie, Blade eut l'impression que ces quelques secondes paraissaient des heures. Malheureusement pour l'inspecteur, il semblerait que Vito ne soit pas en mesure de satisfaire son envie de vengeance et de justice :


STRIKE, STRIKE... Non, je n'ai jamais entendu parler d'une organisation pareille

A ce moment, l'inspecteur eut l'impression de recevoir un coup de massue sur la tête. En effet, le jeune avocat semblait sincère et ne pas connaître STRIKE. Toutefois, Blade ne devait montrer aucun signe de faiblesse devant son interlocuteur auquel cas ce dernier pourrait utiliser cela contre lui. Ce n'était pas parce que l'avocat semblait sincère qu'il l'était forcément. L'inspecteur Sooth se ressaisit alors en espérant n'avoir laisser apparaître aucune trace de déception et de frustration suite à la réponse du fils Leone. Tout n'était pas nécessairement perdu dans la mesure où Blade avait encore un atout à jouer : la photographie reçu par e-mail. En revanche, cette photographie pouvait tout aussi bien permettre à Blade d'obtenir l'aide de l'avocat que de permettre à ce dernier d'informer son père qu'une personne semblait l'espionner et surveiller ses moindres faits et gestes. Mais Blade n'avait pas le choix, il devait utiliser cette preuve. Après tout, si le mystérieux individu l'ayant contacté lui a confié cette photographie, c'était bien pour qu'il la présente à Vito Leone dans la mesure où c'est cet individu qui a conseillé à l'inspecteur de tenter d'obtenir des réponses auprès de l'avocat.

L'inspecteur Sooth sorti du revers de sa veste une photographie sous le regard intrigué de son interlocuteur. Sur cette photographie, l'on pouvait distinguer le mafieux Sergio Leone en compagnie de l'un des membres de l'organisation criminelle connue sous le nom de STRIKE. Cependant, ce dernier était de dos ce qui rendait son identification impossible. Par conséquent, Sergio Leone était la seule piste qu'il possédait. Blade tendit alors la photographie au jeune avocat qui lui faisait face :

Pourriez-vous jeter un coup d’œil à cette photographie, M. Leone ?

Le jeune homme pris la photographie des mains de l'inspecteur et semblait la scruter attentivement. Blade devait tenter le tout pour le tout pour coincer STRIKE. Il laissa quelques secondes à l'avocat pour qu'il prenne connaissance des informations présentes sur la photo. Sooth fini par lui lancer une menace à peine voilée :

Comme je vous l'ai dis, je ne cherche pas à coincer votre père. Cependant, cette photographie pourrait permettre aux forces de l'ordre d'obtenir un début d'élément de preuve pour coincer votre père. Je suis sûr qu'Interpol serait ravi d'obtenir cette photographie. D'un autre côté, stopper STRIKE est une priorité pour moi, voyez-vous. Vous avez donc le choix : soit vous m'aidez à obtenir des informations et cette photographie disparaît, soit votre père aura quelques problèmes avec Interpol. Que préférez-vous ?

Blade n'en revenait pas lui-même. Il était prêt à se compromettre lui et ses idées de la justice en faisant disparaître une preuve pouvant participer à l'arrestation d'un dangereux mafieux dans le seul but de coincer STRIKE. Si cela venait à s'apprendre, il pourrait perdre son job mais qu'importe. Du moment où il parvient à arrêter les responsables de la mort de ses parents, il était prêt à assumer toutes les conséquences de ses actes.

Désormais moins amical qu'auparavant, Blade regarda avec insistance son interlocuteur en attendant une réponse de celui-ci. Il espérait que ce dernier fasse le bon choix et décide de l'aider même si rien ne laisser supposer qu'il serait disposer à cela. Qui plus est, il pouvait très bien ne pas être impliqué dans les affaires de son père. Cependant, l'inspecteur devait en avoir le cœur net quitte à se mettre en danger tant professionnellement que personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Vito Leone
Avocat de la Défense
avatar
Âge du Personnage : 21
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 112
Sam 13 Mai - 9:27
Vito observait la réaction de l'inspecteur. Il semblait bien déterminé à obtenir une quelconque information de sa part, c'était bien louche. Il semblait aussi avoir une idée derrière la tête, qui dépasse même son travail. Mais ce n'était que des intuitions.
Vito décida qu'il devait bien suivre la conversation. Quelques informations importantes peuvent bien sortir de la bouche de l'inspecteur, après tout.
Après une hésitation qui semblait longue pour Vito, l'inspecteur lui tendit une photo qui lui semblait familière, puis dit :
- Pourriez-vous jeter un coup d’œil à cette photographie, M. Leone ?

Vito regardait la photo attentivement. Pour l'instant, il semblait normal. L'inspecteur brandit une menace sur son père :

Comme je vous l'ai dis, je ne cherche pas à coincer votre père. Cependant, cette photographie pourrait permettre aux forces de l'ordre d'obtenir un début d'élément de preuve pour coincer votre père. Je suis sûr qu'Interpol serait ravi d'obtenir cette photographie. D'un autre côté, stopper STRIKE est une priorité pour moi, voyez-vous. Vous avez donc le choix : soit vous m'aidez à obtenir des informations et cette photographie disparaît, soit votre père aura quelques problèmes avec Interpol. Que préférez-vous ?

L'inspecteur semblait ferme avec Vito, et sa menace semblait tout aussi fondée. Vito semblait, pour sa part, relativement énervé pendant quelques secondes quand il se mit à voir la photo à gauche. Il se mit à mettre la main dans sa poche, tenant un objet, puis dit à l'inspecteur de manière ferme :


- Ne vous inquiétez pas pour mon père, la seule chose qu'Interpol gagnerait à le rechercher serait un problème diplomatique de grande envergure concernant l'Italie.
Mais là n'est pas le sujet. D'où. Cette photo. Vient elle ?


Les paroles de Vito semblaient bien sèches. Il voulait en savoir plus sur le moyen d'obtention de la photo de l'inspecteur, et rapidement.

_________________
Thème de mon perso pour l'instant : 

https://www.youtube.com/watch?v=KATzvk05fTw

Thème pursuit de mon perso (temporaire certainement, ça dépend des avis des gens) :

https://www.youtube.com/watch?v=njFlkrEdc1s
Revenir en haut Aller en bas
Blade Sooth
Inspecteur
avatar
Âge du Personnage : 27
Fiche du Personnage : Ici
Messages : 14
Sam 13 Mai - 20:18
Blade attendait une réponse de la part du jeune avocat qui lui faisait face. Il le regardait avec insistance et détermination. Bien évidemment, l'énervement du jeune homme n'avait pas échappé à l'inspecteur. A ce moment précis, il savait qu'il tenait une piste. Après tout, pourquoi réagir d'une telle manière s'il n'était pas impliqué ou ne savait rien des affaires illicites de son père ? Toutefois, il était tout de même possible que cette réaction était due au fait que son père n'ait pas été assez prudent en se laissant ainsi prendre en photo.

L'inspecteur ne fit pas attention aux faits et gestes de l'avocat de la défense. En effet, avant de répondre à la question du policier, le jeune Leone glissa sa main dans sa poche pour y chercher un objet restant caché pour le moment. Blade était tellement certain de tenir une piste qu'il se concentrait sur le visage de l'avocat pour y chercher une réaction qui pourrait le trahir. Qui plus est, il était peu probable que le jeune homme se mette à faire feu dans ce parc bondé de monde. Une telle réaction serait excessive surtout que l'avocat ne semblait pas avoir mauvaise réputation ni être un mafieux prêt à faire feu en cas de danger. L'inspecteur Sooth s'était donc rendu à ce rendez-vous confiant et sans imaginer qu'un tel danger puisse exister. Enfin, c'est ce qu'il espérait. Au même moment où le jeune avocat glissa sa main dans sa poche, il répondit au policier tout en regardant la photographie :



Ne vous inquiétez pas pour mon père, la seule chose qu'Interpol gagnerait à le rechercher serait un problème diplomatique de grande envergure concernant l'Italie.
Mais là n'est pas le sujet. D'où. Cette photo. Vient elle ?

Le ton employé par l'interlocuteur de l'inspecteur semblait sec et défiant. Au vu d'une telle réaction, Blade en était certain : il tenait peut être là une piste. Le jeune Leone réagissait-il de cette manière parce qu'il n'était pas au courant de cette transaction ? Ou était-ce dû au fait qu'il tenait à protéger son père quoi qu'il en coûte ? Peu importe, le fait est que cette photographie avait eu le mérite d'obtenir une réaction de la part de l'avocat et ainsi de peut être permettre de faire avancer l'enquête de Blade sur l'organisation STRIKE.

Cependant, l'inspecteur se heurtait à un problème que venait de soulever l'avocat sans que ce dernier n'en sache quoi que ce soit. En effet, l'inspecteur Sooth ayant reçu cette photographie par e-mail, elle aurait très bien pu être trafiquée. Qui plus est, cette photographie provient d'un mystérieux individu qui semble déterminer à faire tomber STRIKE également. Aveuglé par son envie de justice, Blade ne fit pas attention à ce fait : la photo pouvait être fausse. Avec un logiciel quelconque, il aurait pu être possible pour n'importe qui de falsifier cette photographie et d'y incruster le visage du père de Vito. Toutefois, pourquoi ce mystérieux individu prendrait le risque de falsifier cette photographie au risque que cet avocat s'en rende compte ? Après tout, cet individu semble également vouloir faire tomber STRIKE.

Malgré ce problème dont Blade venait de remarquer l'importance, il était trop tard pour faire machine arrière. Il avait déjà présenté cette photographie au jeune homme se tenant en face de lui. La reprendre sous prétexte qu'il souhaiterait en vérifier l'authenticité lui ferait perdre toute crédibilité. L'inspecteur le savait : un jour, son caractère de tête brûlée et de fonceur finirait par lui jouer des tours. Il espérait alors que cela n'arriverait pas aujourd'hui, pas lorsqu'il réussissait à obtenir une nouvelle piste sur l'organisation criminelle. Il trouva alors une alternative à la question certes légitime de l'avocat mais à laquelle Blade ne pouvait répondre :

Je pense que vous le savez mais malheureusement je ne peux pas répondre à cette question tant que l'affaire est en cours, M. Leone. La police se doit de protéger ses sources. Dans la mesure où votre père est un mafieux qui n'a pas peur de se salir les mains, révéler une telle information ne serait pas très responsable de ma part. Je suis sûr que vous comprenez, n'est-ce pas ?

Blade venait de répondre d'une manière des plus banales à cette question mais cette réponse avait le mérite de se justifier par la dangerosité que représente Sergio Leone. C'est alors que Blade se rendit compte de quelque chose : pourquoi l'avocat semblait-il si déterminé à connaître la personne à l'origine de cette photographie ? Contrairement à ce qu'il pensait, l'inspecteur se dit que c'est parce que le jeune avocat avait connaissance de cette transaction et qu'il voulait connaître la personne qui les avait possiblement trahi. Le policier pouvait ainsi avoir la possibilité d'en savoir davantage et de peut être découvrir un début de piste pour retrouver le mystérieux individu à l'origine de cette photographie. C'est alors que, énigmatique, il posa la question suivante à son interlocuteur :

Pourquoi souhaitez-vous connaître l'origine de cette photographie ? Vous avez une idée de la personne pouvant être derrière cela ?

Avec cette question, Blade prenait le risque de mettre en danger sa source et renforcer les éventuels soupçons de la famille Leone sur une possible taupe au sein de leur mafia. Toutefois, si cette personne voulait être protégée par les forces de l'ordre, elle l'aurait demandé en échange de ces renseignements. Par conséquent, il était possible que cette personne ne fasse pas partie de la mafia Leone. Si tel était le cas, qui pouvait bien être cet individu ? Il s'agit ici d'une question à laquelle Blade devra sûrement répondre plus tard. Pour l'instant, il cherchait à obtenir une piste plus consistante sur STRIKE auprès du jeune Vito Leone.
Revenir en haut Aller en bas
Vito Leone
Avocat de la Défense
avatar
Âge du Personnage : 21
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 112
Dim 18 Juin - 21:30


Le temps passait de plus en plus vite pour Vito. Il faisait de moins en moins attention aux réactions de l'inspecteur, attendant une réponse de sa part.

Je pense que vous le savez mais malheureusement je ne peux pas répondre à cette question tant que l'affaire est en cours, M. Leone. La police se doit de protéger ses sources. Dans la mesure où votre père est un mafieux qui n'a pas peur de se salir les mains, révéler une telle information ne serait pas très responsable de ma part. Je suis sûr que vous comprenez, n'est-ce pas ?

Vito réagit presque instantanément.

- Espèce d'enfoiré ! Tu penses réellement qu'en...

L'inspecteur enchaina directement avec une autre phrase, calmant à la seconde Vito :

Pourquoi souhaitez-vous connaître l'origine de cette photographie ? Vous avez une idée de la personne pouvant être derrière cela ?

Vito se rendit ainsi compte qu'il perdait sang-froid, et il se calma presque aussitôt. Il respira un bon coup et dit à l'inspecteur :

- Ouais, ça se pourrait bien. Vous voulez en savoir plus je suppose ?Préparez vous, car vous allez pas avoir la version de l'histoire que vous attendiez.



_________________
Thème de mon perso pour l'instant : 

https://www.youtube.com/watch?v=KATzvk05fTw

Thème pursuit de mon perso (temporaire certainement, ça dépend des avis des gens) :

https://www.youtube.com/watch?v=njFlkrEdc1s
Revenir en haut Aller en bas
Blade Sooth
Inspecteur
avatar
Âge du Personnage : 27
Fiche du Personnage : Ici
Messages : 14
Lun 26 Juin - 18:44
Ça y est, Blade y était parvenu. Ne disposant que d'une simple photographie, l'inspecteur Sooth se demandait comment il allait pouvoir obtenir des renseignements sur STRIKE de la part de Vito Leone, le fils de l'un des plus grands et dangereux mafieux d'Italie. S'attendant à ce que la conversation se finisse aussitôt qu'elle n'eut commencée, Blade pensait qu'il devait provoquer le jeune avocat qui se dressait face à lui pour obtenir des réponses et c'était chose faite désormais. En effet, après avoir posé sa première question, le jeune homme eut une réaction des plus inattendues :



Espèce d'enfoiré ! Tu penses réellement qu'en...


Pour éviter d'envenimer les choses, l'inspecteur de police posa une seconde question au jeune Leone. Désormais, il était fort possible qu'il obtienne les renseignements qu'il désirait. L'avocat semblait se sentir agressé suite à sa dernière réaction ce qui le conduirait nécessairement à prendre sa défense. Ainsi, il pourrait dévoiler des informations compromettantes sur STRIKE sans s'en rendre compte. Quoi qu'il en soit, le jeune homme semblait enclin à parler de ce qu'il savait mais la question était de savoir si les informations qu'il dévoilerait seraient celles tant espérées par Blade :



Ouais, ça se pourrait bien. Vous voulez en savoir plus je suppose ? Préparez vous, car vous allez pas avoir la version de l'histoire que vous attendiez.


L'avocat de la défense savait quelque chose. Il sait qui pourrait être derrière la prise de ce cliché. C'est une piste que Blade ne pouvait ignorer. En effet, l'individu qui lui avait fourni cette photographie semblait vouloir faire tomber STRIKE. Découvrir son identité pourrait alors permettre d'en apprendre plus à son sujet : est-il réellement un allié ou un ennemi ? Aussi faudrait-il que cet individu ait été assez stupide pour ne pas prendre les précautions nécessaires pour se protéger face aux éventuelles représailles du clan Leone. En effet, si cette personne est suffisamment prudente et intelligente, elle aurait très bien pu assurer ses arrières en fabriquant des preuves incriminant un coupable tout désigné au sein de la mafia italienne dirigée par Sergio Leone. De ce fait, Blade ne pouvait écarter l'hypothèse que la réponse à cette question ne puisse pas servir à remonter jusqu'à STRIKE. Mais, dans ce cas, pourquoi une personne l'aurait conduit auprès de Vito Leone pour obtenir des réponses ? Il n'y a qu'une seule façon de mettre fin aux interrogations multiples de l'inspecteur : faire parler Vito.


Je vous écoute, maître Leone.


Blade prononça ces mots de manière à paraître le plus neutre et professionnel possible. Cependant, au fond de lui, il était nerveux. En effet, il craignait de ne pas obtenir les réponses qu'il cherchait auquel cas toute cette histoire n'aurait été qu'une perte de temps. De plus, mener une enquête personnelle dès le premier jour suivant une mutation ne devait pas être très bien vue par la hiérarchie si cela venait à s'apprendre. Qu'importe, l'inspecteur devait obtenir ces informations. Il attendit alors la réponse de son interlocuteur dans l'espoir que cela lui permette d'en apprendre davantage sur l'organisation criminelle responsable de la mort de ses parents.
Revenir en haut Aller en bas
Vito Leone
Avocat de la Défense
avatar
Âge du Personnage : 21
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 112
Sam 22 Juil - 15:30
Vito se concentrait sur ses paroles, puis se mit à parler :


- Bon, en gros, on avait eu une alliance passée entre STRIKE et notre mafia. Mais disons qu'il y a eu un... Incident, et cette alliance à été rompue. On a tué une bonne grosse quantité de leurs effectifs, mais y en a encore... C'est une plaie, vraiment.

Vito semblait attendre une réaction de l'inspecteur, comme s'il savait qu'il allait réagir.

_________________
Thème de mon perso pour l'instant : 

https://www.youtube.com/watch?v=KATzvk05fTw

Thème pursuit de mon perso (temporaire certainement, ça dépend des avis des gens) :

https://www.youtube.com/watch?v=njFlkrEdc1s
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Wright :: IRP → Ville :: Centre-Ville :: Parc "People"-
Sauter vers: