Simulation de tribunal / RPG dans l'univers Ace Attorney - Phoenix Wright !
 

Tektiv de retour (?) ~ [RP de validation]

 :: IRP → Ville :: Bâtiment du barreau :: Bureaux des procureurs :: Bureau de Benjamin Hunter Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dick Tektiv
Modérateur
Inspecteur
avatar
Âge du Personnage : 32
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 102
Ven 18 Nov - 23:08
Les embouteillages de l'autoroute principale. La fumée toxique qui infeste mes poumons. Le langage florissant des conducteurs pressés. Étrangement, ça m'avait manqué.
D'ordinaire, j'aurais activé ma sirène de police pour séparer en deux cette mer de voitures et la traverser à 256 km/h. Mais techniquement, je suis toujours en vacances, donc je vais simplement profiter d'être de retour dans ma bonne vieille ville tout en sifflotant l'air du Samouraï d'Acier.

« Tan tan TAN tata-tarananaaaa ! Ta-ta-ta-ta TA ! rananana... »

Alors que je me laisse porter par la route, les souvenirs me reviennent un par un. Ce serait pas de la poésie que je viens de faire ? M.Hunter serait fier de toi, mon gars ! Tiens, d'ailleurs voilà son bureau. Je vais pas mentir, ça me fait toujours une petite boule au ventre à son approche. J'ai toujours peur d'apprendre que telle ou telle action que j'ai commise des semaines plus tôt était exactement la chose à ne pas faire à ce moment là. Bien sûr, je redoute les coupures de salaires, mais c'est surtout de savoir que M.Hunter est déçu qui me fait vraiment honte. Il peut être vraiment dur parfois.

Wowowo, arrête-toi Dick ! Si t'es parti en vacances, c'est aussi pour te ressourcer et oublier toutes ces mauvaises choses. Tu peux pas les laisser t'envahir dès ton retour !  M.Hunter c'est un bon gars, et tu le sais. Et s'il en exige beaucoup de toi, c'est parce qu'il sait que t'es capable de faire encore mieux. Allez, reprends ton chemin, mon gars.

Je verrouille la voiture avec une main, en tenant une boîte de Roulés Suisses de l'autre. J'espère que ça lui fera plaisir, et que ça lui rappellera autant de bons souvenirs qu'à moi.

Le digicode d'entrée fonctionne toujours. Le tapis rouge des escaliers n'a pas changé. Et lui alors ? Les évènements récents sur le retour de Wright, celui de Gant... Comment va-t-il prendre le mien ? C'était, comme d'habitude, peut-être pas une si bonne idée.

Je me suis arrêté sur le palier de sa porte. Est-ce que j'ai vraiment bien fait de revenir maintenant ? Il est encore temps de faire demi-tour. Après tout, Benjamin Hunter n'a jamais eu vraiment besoin de toi, Dick Tektiv. Tu es une entrave à son travail, à tout ce qu'il veut accomplir. Tu n'es encore à la police qu'uniquement car tu es l'inspecteur le moins cher du monde. Arrêtons cette mascarade. Maintenant.



« J'ai rien à faire là. Désolé, M.Hunter. »


Puis, je suis reparti.

Enfin, c'est ce que j'aurais fait si je n'avais pas entendu une voix familière prononcer cette fameuse, fameuse, interjection.

Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Hunter
Fondateur
Procureur Général
avatar
Âge du Personnage : 34
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 780
Médailles :
Sam 19 Nov - 2:56
Qu'est-ce qu'il l'aimait cette voiture ... Elle qui l'emmenait loin de ce Tribunal, là ou s'activaient une fourmilière de policiers et de journalistes. Hunter fonçait à toute allure en direction de son bureau. Grâce à leur passifs, l'Inspecteur Badd l'avait autorisé à aller chercher des documents pouvant aider dans l'enquête. Par chance, il ne croisa pas de feux rouges sur son passage et doubla autant de voitures qu'il pouvait. Tous les événements d'aujourd'hui lui avaient retourné le cerveau.

Il s’engouffra dans le parking souterrain, et pila sur sa place de parking habituelle. Il sorti de sa voiture sans prendre le temps de la verrouiller et couru aux escaliers. Assez de choses traumatisantes pour aujourd'hui, pas question de prendre l'ascenseur en plus.
Alors qu'il montait les marches quatre à quatre jusqu'à l'étage de son bureau, il repensa à tous les événements de la journée. Les bombes, le terroriste, Franziska ... C'était une journée de fous. En courant, Hunter passa devant le bureau de Gabriel Celes. Le Procureur Général eut un pincement de cœur en revoyant le visage pâle de son collègue décédé quelques instants plus tôt.
Un tour de clé dans la serrure, et son bureau s'ouvrit. Il ne prit pas le temps de refermer derrière lui. En réalité, Benjamin venait pour autre chose. Il inspecta la bibliothèque de dossiers, les rebords de son bureau, le dessous de son fauteuil ... Rien. Comment le terroriste avait pu savoir autant de chose sur lui ? Il devrait se débrouiller pour demander une fouille de la Police.

Il souleva le cadre sur le mur gauche de son bureau et découvrit le coffre qui se cachait derrière. Après l'avoir ouvert, il en fouilla le contenu ardemment. Il devait avant toute chose mettre la main sur des documents importants, et les faire disparaître. Il envoya voler des papiers sans importance comparés à ceux recherchés. Ou étaient-ils ? Aurait-il réussi à les voler ?

« J'ai rien à faire là. Désolé, M.Hunter. »

Le Procureur Démon se figea et un frisson lui parcouru l’échine. Alors qu'il voyait une forme verte bouger derrière entrebâillement de la porte, Benjamin lança de toute ses forces :

Un Instant !

Hunter se précipita sur la porte pour trouver un Tektiv figé. Complètement surpris de cette situation, Hunter resta là, quelques instants, les yeux écarquillés, ne sachant quoi dire. Evidemment, il fallu que les choses les plus idiotes sortent de sa bouche sous le coup de la surprise.



-Je ... Inspecteur ... C'est vous ?

Hunter s'arracha les cheveux intérieurement. Il respira un bon coup. Avait-il vu la scène ? Il hésita, puis l'invita tout de même à entrer. Quelques papiers jonchaient tout de même le sol, mais il avait déjà plusieurs idées pour expliquer ça au nouvel l'arrivant.

L'homme avait l'air un peu désorienté. Était-ce à cause de l'état désastreux de son bureau ? Cette vieille tenue qu'il avait ressorti depuis qu'il était devenu Procureur Général ? Des quelques gouttes de sueur qui perlaient sur son front ?

-Un instant, je vous prie.

Rapidement, il retira cette veste ridicule, puis déboutonna son gilet qu'il posa sur le dossier de son fauteuil. Il pris dans sa mallette un gilet noir et une veste rouge de rechange parfaitement pliée. Cet habit ne lui allait plus. Il n'était plus Procureur Général. Ou pour l'instant, en tous cas, il ne voulait plus l'être. Une fois vêtu d'une tenue correcte, il se tourna vers Tektiv.

Mais, devant l'Inspecteur incrédule, quelques pensées et émotions lui venaient. Tektiv était là, après ces longs mois d'absence. Benjamin n'avait même pas eu vent de son retour. Et après cette journée de folie, voir un visage amical lui apporta une bouffée de joie. Il ne lui sauta pas dans les bras, car il en était incapable mais s'avança vers lui et lui serra la main chaleureusement. Ce qui pour lui équivalait à la même chose/difficulté.



-Content de vous revoir, Inspecteur.

L'espace d'un instant le visage de l'Inspecteur lui fit oublier ses mésaventures de la journée ...



-Vous reprenez du service ? Je n'arrive même plus à me souvenir depuis combien de temps vous êtes parti ...

Ce n'était pas le même genre de blabla sans intérêt que lui servait parfois Benjamin. Cette fois-ci, le sourire qu'il adressait à l'homme qui lui faisait face et qui le dépassait de plusieurs centimètres était sincère.

_________________

Billie Jean is not my lover o/
Revenir en haut Aller en bas
Dick Tektiv
Modérateur
Inspecteur
avatar
Âge du Personnage : 32
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 102
Sam 19 Nov - 20:06
Un Instant !

Quoi ?!

Dick Tektiv se retourna.
Dans l'embrasure de la porte, se tenait Benjamin Hunter. C'est-à-dire, l'homme qu'il était venu visiter mais dont il cherchait désormais à fuir le regard. Ouais, c'était plutôt compliqué.

Le temps semblait s'être arrêté. Lequel des deux était le plus surpris ? Impossible de répondre.

Faux. C'était sans aucun doute le procureur.
Tektiv avait simplement le même air stupide qu'il prenait chaque fois qu'un retournement de situation inattendu prenait place au tribunal.

-Je ... Inspecteur ... C'est vous ?


Malheureusement, oui. Même si c'était lui qui était venu le visiter, l'inspecteur ne se sentait plus prêt à lui faire face. Il aurait voulu être loin, très loin d'ici.



-Un instant, je vous prie.


Sans prêter attention à ce que Hunter était parti faire, Tektiv se rendait compte peu à peu où il était.
Cette grande bibliothèque qu'il avait tant de fois dépoussiéré, ce fauteuil où il aimait s'asseoir après une affaire difficile, le plateau d'échec sur lequel il se faisait honteusement ratatiner en trois coups... C'était ce bon vieux bureau, toujours aussi fringant.

Quoique ? Le bureau était de travers, tous ces dossiers n'avaient rien à faire par terre et justement le sol était jonché de papiers qui devraient être dans le... coffre grand ouvert ?!

Ok mon gars, c'était pas du tout normal. Est-ce qu'une fois de plus M.Hunter s'était fait cambrioler ?
Pas de panique, il suffit de faire comme d'habitude : on isole la pièce, on ne touche surtout à rien et on appelle des renf...

-Content de vous revoir, Inspecteur.


Quoi ?
Même pour M.Hunter, il était incroyablement calme pour quelqu'un qui venait de se faire dévaliser.
Une seconde. Ce ténor du barreau n'était pas exactement calme. Il était... amical.
Ce n'est qu'après quelques instants que Tektiv réalisa qu'il était entrain de serrer sa main.

Toutes les appréhensions de l'inspecteur fondèrent comme neige au soleil. Parce que ça, ça voulait tout dire. C'était la première fois qu'il voyait Benjamin Hunter échanger une poignée de main sans y être contraint.


-Vous reprenez du service ? Je n'arrive même plus à me souvenir depuis combien de temps vous êtes parti ...


Il était sincèrement heureux de le revoir. Et c'était réciproque. N'y croyant toujours presque pas, Tektiv avait du mal à articuler.






- Hé bien, euh... Je viens de...


Roh, et puis zut !

Le grand gaillard lâcha sa boîte de Roulés Suisses et pris tout simplement son partenaire dans ses bras.
Il n'y avait que comme ça que Tektiv pouvait vraiment exprimer tout ce qu'il voulait dire. Cela dura quelques secondes, puis il le relâcha immédiatement.






- Désolé M.Hunter ! C'est simplement que...
Je suis vraiment content de vous revoir !



Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Hunter
Fondateur
Procureur Général
avatar
Âge du Personnage : 34
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 780
Médailles :
Jeu 24 Nov - 2:55
Il ne s'attendait pas à une telle réaction. Dès demain, il trouverait sûrement cela gênant en y repensant, mais au diable pour aujourd'hui !
L'Inspecteur le pris dans ses bras à sa plus grande surprise. Hunter ne chercha pas à se débattre, attendant que cela passe. Cependant, il était content de revoir son acolyte et cela ne le mit pas de mauvaise humeur pour une fois.

- Désolé M.Hunter ! C'est simplement que...
Je suis vraiment content de vous revoir !

Hunter réajusta son jabot malencontreusement froissé par cet acte d'affection impromptu. Il avait plusieurs questions à poser à l'Inspecteur, mais ne voulait pas paraître trop invasif. De plus, il devait le mettre au courant des événements du jour.



-Bien que discuter de vos vacances me semble être une option alléchante, il faut que vous sachiez. Il y a eu une prise d'otage au tribunal aujourd'hui ...

Hunter lui expliqua ce qu'il avait vu et vécu. La bombe, le liquide à verser, la foule en panique et bien sûr, le meurtre du Procureur Celes. Benjamin n'était pas sûr que Tektiv le connaisse.



-L'Inspecteur Général Badd mène l'enquête là-bas, et je ne vais pas devoir tarder à y retourner. Si vous êtes prêt à reprendre du service, je vous propose de m'y accompagner, ils pourraient avoir besoin d'un coup de main.

Le Procureur Démon fit quelques pas en arrière en attendant la réponse de son vieil ami. Puis, il s'approcha d'une table basse dans un coin de son bureau ou reposait une cafetière électrique ainsi qu'un ravissant service à thé en porcelaine de Chine. L'une des premières choses qu'il avait fait avait été de machinalement allumer sa cafetière d'une simple pression du doigt. Un geste machinal qu'il avait pris l'habitude de faire à chaque fois qu'il entrait dans son bureau.
Il versa l'eau chaude ainsi qu'un sachet de thé dans la théière.



-Cela dit, il nous reste quelques minutes avant d'y retourner. Cette journée a été éprouvante et je pense avoir le droit de jouir d'un bon thé avant de retourner là-bas. Une tasse, Inspecteur ?

Benjamin s’asseya dans le fauteuil derrière son bureau et désigna le canapé à Tektiv pour qu'il se mette à l'aise. Il était prêt à répondre aux questions qu'il aurait à poser sur l'Affaire en cours, ou bien ils partiraient dès que Benjamin eût fini sa tasse.

_________________

Billie Jean is not my lover o/
Revenir en haut Aller en bas
Dick Tektiv
Modérateur
Inspecteur
avatar
Âge du Personnage : 32
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 102
Sam 26 Nov - 18:07
Tektiv appréhendait sa réaction. Il faut dire qu'après toutes ces années, il savait très bien que Benjamin Hunter n'était pas très... tactile.  Mais pourtant il avait quand même sauté le pas. Et étonnement, le procureur ne lui fit aucune remontrance. Alors qu'il se réajustait, l'inspecteur affichait un grand sourire niais, jusqu'aux oreilles. Ça faisait vraiment du bien d'être de retour !



-Bien que discuter de vos vacances me semble être une option alléchante, il faut que vous sachiez. Il y a eu une prise d'otage au tribunal aujourd'hui ...

Le sourire vola en éclat. Tektiv eu l'impression que quelqu'un lui avait donné un coup de poing à l'estomac.
L'euphorie encore présente il y a quelques secondes s'effaça discrètement. Au fur et à mesure des explications de Hunter, elle laissait place à de la culpabilité et de la colère.

Culpabilité d'abord, car il n'avait pas été là pour son partenaire dans une situation qui manqua de lui coûter la vie. Veiller sur lui était une partie importante de son devoir et il aurait du être présent.
Colère ensuite, car mettre la vie de dizaines de civils en danger, menacer Mlle Von Karma et trainer le nom de Benjamin Hunter dans la boue... L'individu qui avait osé faire tout cela allait payer pour ses crimes.
Il était désormais tout en haut de la liste des ennemis de Dick Tektiv, devant même cette personne qui avait fait exprès de vider un sachet de sauce extra piquante dans ses nouilles ET dans son verre d'eau.


-L'Inspecteur Général Badd mène l'enquête là-bas, et je ne vais pas devoir tarder à y retourner. Si vous êtes prêt à reprendre du service, je vous propose de m'y accompagner, ils pourraient avoir besoin d'un coup de main.

Finis les vacances. Il est temps de se remettre au boulot. Les terroristes psychopathes manipulateurs poseurs de bombes ne vont pas jeter en prison tout seuls.






Allons-y ! Plus vite on y sera, plus vite on pourra attraper ce grand malade !



Bien que l'inspecteur bouillait d'impatience, le Procureur Démon restait très calme et la seule chose qui lui brûlait les doigts était sa traditionnelle boisson aromatisée.


-Cela dit, il nous reste quelques minutes avant d'y retourner. Cette journée a été éprouvante et je pense avoir le droit de jouir d'un bon thé avant de retourner là-bas. Une tasse, Inspecteur ?

Mince. Comme d'habitude, Tektiv était beaucoup trop empressé. Il n'avait même pas pensé au fait que Hunter avait besoin d'un peu de repos après tout ce qu'il avait vécu. Il fallait le ménager, et puis même pour son palais inexpérimenté, Tektiv trouvait son thé très savoureux.



Avec plaisir, Msieur Hunter !


Il se pencha pour ramasser le paquet qu'il avait lâché plus tôt. À sa vue, l'inspecteur se rappela toutes ses appréhensions d'avant qu'il ne remette les pieds ici. Elles avaient étaient balayées par la tornade des évènements soudains. Tektiv est de retour, pour de bon cette fois. Dès que Hunter serait prêt, il retourneront au boulot, à l'ancienne. En attendant, il alla s'asseoir sur ce canapé incroyablement confortable et s'adressa à son bon vieux partenaire :





Vous prendrez bien un petit Roulé Suisse ?

_________________
Quand M.Hunter ne diminue pas mon salaire:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Wright :: IRP → Ville :: Bâtiment du barreau :: Bureaux des procureurs :: Bureau de Benjamin Hunter-
Sauter vers: