Simulation de tribunal / RPG dans l'univers Ace Attorney - Phoenix Wright !
 

Hasard rime avec Rencontre feat. Will, Serena, Ryoko

 :: IRP → Ville :: Themis Legal Academy :: Amphitéâtre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Athéna Cykes_1
Nouveau membre
Personne non validé
avatar
Âge du Personnage : 18
Messages : 82
Mar 15 Nov - 19:33
-Le moment est venu de faire la remise des prix, nous allons vous appeler chacun votre tour et vous viendrez chercher votre diplôme.



J’inspirais, plus que quelques heures, ensuite je pourrai enfin, me glisser sous la couette pour faire une petite sieste, car hier ou plutôt aujourd’hui, j’ai jouée jusqu’à 3 heures du matin ayant oubliée la remise des prix. Ce qui fait que je suis fatiguée.


Après que quelques noms aient été appelés en raison de l'ordre alphabétique, le directeur annonça à l'assemblée, comme pour chaque étudiant passés avant moi :


- Et j'appelle Mlle Cykes Athena, pour son achèvement de son cursus avocat mention "très bien" !


À l'appel de mon nom, je ne pus m'empêcher d'avoir le sourire jusqu'aux oreilles. Je me me dirigeai alors vers l'estrade, et récupérai mon prix, après avoir serré la main de cet homme qui nous terrorisait tous : le directeur en personne. On applaudit. Je regardai autour de moi, plein d’étudiants m’entouraient assis sur des chaises, certains écoutaient attentivement, d’autres somnolaient, et quelques personnes jouaient sur leur téléphone. Je connaissais un bon nombre d’entre eux, certains que de noms, d’autres car je les côtoyais.



Par exemple je connais le garçon assis là bas dans l’assemblée...ou non je ne le connais pas, je l’ai même jamais vu dans l’établissement, il est assis à côté d’une personne, un homme qui a l’air important étant donné qu’il porte un costard. Je me demande bien qui est ce garçon... Si j'arrive à y penser, il faudrait que je lui demande d'où il vient ce drôle de personnage. Il portait une veste marron légèrement délavée, ouverte, qui laissait entrevoir une cravate bleue qui a du en voir passer des choses. Sa veste semblait estampillé d'un certain endroit, mais je ne pouvais mettre le doigt dessus. Armée ? Non, un militaire n'a rien à faire à la Themis ! Décidément, il faut que j'aille lui parler. Mais il faudrait que j'attende qu'il se sépare de cet homme en costard un peu flippant - bien qu'il semble être de l'établissement... - j'irai le voir après la remise.



Ellipse, reprise une poignée de minutes après la fin de la conférence.


Il ne restait plus beaucoup de monde, la plupart des gens avaient déjà quitté l'amphi. J'espérai que le garçon soit toujours là... Surprise ! En sortant de l'amphithéâtre, l'inconnu était assis sur un banc, visiblement en train d'envoyer un SMS à quelqu'un. L'homme en costard l'avait d'ailleurs quitté... Je me décidai à aller le voir :


-Salut…Je me demandais qui tu étais, je ne t’ai jamais vu ici…

_________________




"Le vent se lève, il faut tenter de vivre "
"Le temps passe, et repasse, mais les souvenirs restent à leur place..."
"L'amour, c'est comme le vent, tu ne le vois jamais, mais tu le sens..."

 
Revenir en haut Aller en bas
Raymond Shields
Avocat de la Défense
Cabinet Hunter
avatar
Âge du Personnage : 44
Messages : 172
Médailles :
Mar 15 Nov - 20:57
L'arrivée en France de Will n'est pas passée inaperçue aux yeux de la Themis. En effet, venant de l'université Lawfield, le représentant français de l'affiliation entre ces deux écoles avait absolument tenu à le rencontrer. Il lui fit la visite des locaux, lui présenta le personnel et insista même pour qu'il assiste à la remise des diplômes de fin de cursus ! " Why not after all... "

Assis au premier rang au côtés du représentant, il se sentait assez bizarrement, sûrement parce qu'il était le seul au premier rang sans costard... Et aussi car il se sentait gêné d'être autant privilégié dans un endroit où il n'a jamais mis les pieds, bien qu'il ne puisse pas s'en plaindre, loin de là. Sûrement un coup de sa mère... elle a du contacter la Themis à l'arrivée de son fils à l'aéroport. Puis, la cérémonie commença. Ordre alphabétique oblige, des noms en "A-" ressortirent en premier, accompagnés d'une mention, souvent excellente. Les "B-", les "C-"... l'une des étudiantes qui venait d'achever son cursus d'avocat, une certaine Mlle Cykes l'a dévisagé durant quelques secondes. Il n'y prêta pas trop attention, et la cérémonie continua...

Celle-ci achevée, avant de quitter l’amphithéâtre, le représentant s'adressa une dernière fois à Will, en lui disant qu'il devait maintenant filer mais qu'il avait passé une excellente journée en sa compagnie. Ils se dirent au revoir, l'homme en costard lui passa sa carte, et s'en alla d'un pas pressé. Will comptait envoyer un petit message à l'encontre de sa mère, pour lui demander des détails sur cette visite surprise de cette université. Il s’asseya sur un banc juste devant l’amphithéâtre, s'empara de son téléphone, et commença à envoyer un SMS à sa mère. Vive le forfait téléphonique international ! Cependant, il n'eu pas vraiment le temps de poursuivre qu'une étudiante sortait de l’amphithéâtre. "Tiens ? La fille from earlier." Il n'eut même pas à demander pourquoi celle-ci l'avait dévisagé durant la remise que la réponse vint d'elle même :

-Salut…Je me demandais qui tu étais, je ne t’ai jamais vu ici…

C'était donc simplement cela ? Drôle de manière de percevoir les inconnus non ? Il lui répondit, en essayant un maximum de faire un effort sur le fait de dire un minimum de mots en anglais, tout en souriant :

Hi ! Drôle de manière d'aborder un inconnu non ? Il rigola. Miss Cykes c'est ça ? J'ai eu la chance d'assister à la remise des diplômes de ton université. Plutôt bon niveau à ce que je vois non ? Il se passa la main dans les cheveux. In fact, je ne suis pas d'ici, je viens des USA. C'est un peu compliqué mais en gros j'ai étudié à Lawfield, l'université américaine affiliée à celle-ci ! Ah, et je m'appelle Will, ravi de te rencontrer. Il lui tendit la main.

Serena, Ryoko:
 

_________________
Quand Ray propose un câlin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raymond Shields
Avocat de la Défense
Cabinet Hunter
avatar
Âge du Personnage : 44
Messages : 172
Médailles :
Mar 15 Nov - 22:10
voilà voilà:
 

_________________
Quand Ray propose un câlin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ryoko Shikisha
Themis Legal Academy
Cursus Avocat
avatar
Messages : 14
Médailles :
Jeu 17 Nov - 19:27
[hrp : je pars du principe que Thena a sa tenue habituelle, vu qu'il n'y a rien qui indique le contraire]

La Themis était en effervescence aujourd’hui. Il y avait eu des préparatifs, des gens qui couraient partout, des panneaux et autres affiches. Tous les étudiants avaient même reçu l’information par mail. “Remises de diplômes, la présence de tous est exigée”. Évidemment, le contenu du message était bien plus long et ennuyeux à lire, mais Nazotoki-sama vous en épargne les détails. Pour résumer, nous étions tous obligés de nous y rendre. Même nous, les étudiants de première année qui n’avions pour ainsi dire rien à fiche de voir défiler les diplômés avec leur sourire nauséabond. Rien qu’y penser me donnait la nausée, honnêtement. Heureusement qu’il y avait des invités de marque avec lesquels assurer ma future carrière. J’avais déjà repéré quelques grands cabinets d’avocats. Il suffisait que Papa me donne quelques contacts juste après mon diplôme, et je pourrais m’y présenter avec une liste de clients prestigieux.

Mais en attendant, je devais m’infliger la vue de cette truie habillée en jaune poussin, recevant son badge sous nos applaudissements. Chose que je ne fis pas, évidemment. Nazotoki-sama n’allait pas s’abaisser au niveau de la plèbe, j’avais mes courtisanes pour le faire à ma place. Celle qui était assise juste à côté de moi n’était pas synchronisée avec les autres. Je n’eus d’autre choix que lui donner quelques coups d’ombrelle sur le genou pour lui indiquer la cadence à suivre. Quelle perte de temps, j’avais des popularités à gérer sur LawBook, le réseau social de la Themis. Le benchmarking était important pour sélectionner les martyrs de l’Empire Shikisha. Et justement, il y avait cette fille, là, Serena quelque-chose, qui stagnait depuis le début de l’année dans les notes les plus basses, en plus d’être affreuse à regarder. Elle serait parfaite pour ce rôle.

Ça y est, c’était enfin terminé. Quelques minutes de plus et je sortais de là avec un mal de crâne immense. J’aurais été contrainte de poursuivre la Themis en justice pour atteinte physique à ma personne ! Les responsables de cette académie sont vraiment des inconscients. Savent-ils au moins qui JE suis ?

Narrateur Random no.2 : "Et bien en fait, ils s’en fich-"

La ferme ! Je sortais de l’amphithéâtre, grande, belle et digne, comme d’habitude, et accompagnée de ma horde de courtisanes... ça fait deux fois que je vois votre air surpris lorsque je dis ça. Alors oui, courtisanes, je les appelle des “courtisanes”. Des filles de petite vertu, des bitches. Le terme “courtisane” est juste plus approprié à la tonalité générale de l’Empire Shikisha. Vous me suivez ? Donc je sortais de l’amphithéâtre, l’air devenait enfin à peu près respirable en dehors vu que mille individus n’y avaient pas transpiré pendant deux heures. Et c’est là que je la vis. La dinde de tout à l’heure, celle qui souriait avec son air benêt. Elle discutait avec un garçon super canon. Désolée chérie, mais les plus beaux, ils sont pour moi. Je m’approchai d'eux avec ma suite et, avec toute ma philanthropie, je donnai un petit conseil à la fille.

- Bonjour Canari. Un petit conseil de mode : la couleur de tes vêtements ne se portait même plus dans les années 2000. Tu y penseras la prochaine fois que tu t’apprêtes à commettre un fashion faux-pas. Je n’ai malheureusement pas encore pu me procurer des lentilles qui filtrent les horreurs du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Serena Deschamps
Themis Legal Academy
Cursus Avocat
avatar
Âge du Personnage : 21
Messages : 10
Jeu 17 Nov - 20:25
Une grande assemblée de trous du cul qui finiront pour plus de la moitié employés de bureau parce qu’ils n’auront pas réussi à trouver un cabinet ou abandonneront au bout de la première affaire, voilà ce que cet évènement est. Et le pire dans ce spectacle abject, c’est que tous les étudiants sont invités de force, du minable qui ne tiendra sûrement pas plus de deux semaines supplémentaires ici jusqu’à la vantarde première de l’établissement qui se tiendra sûrement sur la scène dans quelques années pour un discours en tant que représentante de sa promotion. Et c’est clairement le genre de trucs que je déteste, surtout une journée que j’aurais pu passer tranquille dans mon studio, à chercher un peu de chaleur sous la couette. Et puis bon, c’est tellement chiant ! Des discours plus classiques les uns que les autres, un appel qui n’en finit pas et des diplômés qui arborent tous un sourire presque exagéré, comme s’ils étaient menacés de se prendre une balle s’ils tiraient la gueule, ainsi qu’un public dont je fais partie qui applaudit jusqu’à épuisement tous les diplômés un par un.

Du coup, j’ai plutôt bien fait de prendre un grand bol de café avant de partir, ça m’a évité de m’endormir au bout de cinq minutes. Et avec la tablette graphique dans mon sac, j’ai pu avancer sur la planche de cette semaine, il me restera plus que la colorisation à faire dans l’après-midi et ce sera bon. J’en ai également profité pour faire quelques croquis à partir de quelques originaux présents à la cérémonie, comme les tenues des deux élèves venant de l’étranger. Et j’ai aussi fait une caricature à partir de la pimbêche fille à papa accompagnée de ses chiennes, ça rends plutôt bien, surtout la petite moustache carrée. Je balancerais ça anonymement au journal du lycée et même si ce n’est pas publié, ça aura bien assez vite fait le tour de l’établissement pour que ça lui retombe entre les mains, histoire qu’elle s’énerve un bon coup.

- Et c’est ainsi que se termine cette cérémonie, merci à tous de votre présence ! Mais avant cela, nous tenons à remercier…

Trop tard, je me suis déjà mêlé à la foule de gens se dirigeant vers la sortie, une soudaine envie de nicotine m’ayant traversé le corps. Sortant mon paquet de tabac accompagné d’une feuille et d’un filtre, je profite des bouchons à la sortie pour préparer ma clope. Sauf qu’une fois en dehors du bâtiment, je me rends compte que mon briquet est resté à la maison… Merde. Maintenant, soit j’attends d’avoir tout le trajet à pied jusqu’à chez moi ou je profite du monde présent pour demander du feu. La vue de trois personnes isolées sur un banc me fait rapidement pencher pour la seconde option, partant pour les déranger un peu le temps d’obtenir du feu.

M’approchant à proximité du groupe, je me rends compte que je n’ai pas forcément choisi les meilleures personnes à aborder, surtout pour une cancre comme moi. Bah, je ferais avec, tant qu’ils peuvent allumer ma clope, c’est le plus important.

- Désolé d’interrompre votre réunion d’élites mais l’un d’entre vous aurait du feu ?

Je jette un coup d’œil à la connasse placée à ma droite et lâche un pouffement en repensant au dessin que j’ai fait d’elle plus tôt avant de me tourner vers l’américain qui pourra sûrement répondre à ma demande.

_________________

Serena's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sujet libre - Quand s'amuser rime avec tuer
» Quand "Tingapour" rime avec "nid de blurps"... [PV Lya, Nybelus, Shinzô, Keylo et Kirya'tylanhem]
» Quand frapper rime avec jouer [PV Caleb]
» Quand bar rime avec bagarre! [Elijah - Logan]
» ForumHaiti : Une modération qui rime avec le respect mutuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Wright :: IRP → Ville :: Themis Legal Academy :: Amphitéâtre-
Sauter vers: