Simulation de tribunal / RPG dans l'univers Ace Attorney - Phoenix Wright !
 

Gramarye Miracle rising from the ashes ♦ [PV Apollo Justice | RP Validation]

 :: IRP → Ville :: Cabinets d'avocats :: Cabinet Wright&Co Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Vérité Wright
Civile
Héritière des Grimoires
avatar
Âge du Personnage : 16
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 15
Mar 1 Nov - 22:50

*Driiiiiiiiiiiing*

Le soulagement se dessine sur ton visage en entendant le son salvateur de la cloche de mi-journée. A l’image de tes camarades, tu commences à ranger tes affaires dans ton sac avant de sortir de la salle de classe accompagnée d’une de tes rares amies. Vous bavardez, innocentes, comme les deux adolescentes que vous êtes, mais à peine quelques minutes et vous vous séparez déjà, une fois le portail du lycée franchi, chacune part de son côté, vers son propre univers.  

Tu déambules à travers la ville, passant successivement devant le Borsch Club, le stand de nouilles du vieux Eldoon, ou même le Wonder Bar… Tant de lieux différents qui font partie de ta vie, d’une manière ou d’une autre. La petite affiche te représentant devant le dernier bâtiment étire tes lèvres d’une certaine fierté, tes numéros de plus en plus populaires attirent toujours davantage de spectateurs, pour le plus grand plaisir du propriétaire du bar. D’ailleurs tu dois encore t’y produire ce soir, mais pour le moment il est temps de rentrer à l’agence, tu as toute ton après-midi de libre pour te préparer pour le show.

Au pied de l’immeuble, tu marques une pause devant la boîte aux lettres, récupérant l’unique journal déposé dedans. Tes yeux parcourent brièvement le morceau de papier à la recherche des dernières nouvelles avant d’être attirés par une image à demi visible que tu ne connais que trop bien. Les yeux pétillants d’excitation, tu l’ouvres et découvres cet article, l’article parlant de l’héritière des Grimoires… De toi !

Sans attendre, tu montes les escaliers quatre à quatre, essayant de contenir la boule d’émotions folles qui se livrent bataille en toi. La joie bien sûr, la fierté aussi, mais également une forme de peur, d'appréhension, de pression tout simplement. Tout un festival que tu veux exprimer mais tu te retiens, d’une part car personne ne doit connaître tes doutes, mais aussi parce tu veux partager ce moment d’émotion avec les tiens. Enfin te voilà sur le palier, tu pousses à peine la porte et tu appelles

« Papaaa ! »

Mais il n’est pas là, occupé par tu ne sais quel rendez-vous, tu t’en souviens en passant l'ouverture. Tu jettes alors un œil rapide à l’intérieur. Pas de signe d’Athena non plus, c’est déjà son jour de repos ? Un soupir aussi léger que la déception que tu ressens est la première émotion à s’échapper de tes lèvres. N’y a-t-il donc que lui ici pour partager ta joie ?

Cette idée négative n’a pas réellement le temps de se faire sa place dans ton esprit que ton sourire qui, une fois n’est pas coutume, te sert de façade pour contenir tout ce qui afflue en toi, revient déjà. Il était là et c’était ça le plus important : Avoir quelqu’un. Tu poses ton sac de cours sur le pas de la porte et avances lentement vers le jeune avocat, sans savoir s’il a remarqué ton arrivée, ton précieux manuscrit caché dans ton dos. La gorge étreinte par l’émotion, tu ne reconnais pas totalement ta voix lorsque tu l’interpelles.

« Pollo... »

Ton visage présente son masque de bonne humeur sans la moindre faille, et tu tends le journal ouvert sur la fameuse page, lançant un malicieux « Prends ça ! » à la hauteur de ceux que tu as tant de fois entendus au tribunal.

« Qu’est-ce que tu en dis ? Qu’est-ce que ça fait d’être l’assistant numéro un de l’héritière des Grimoires ? »


HRP du suicide:
 

_________________

“A true entertainer must always smile, no matter what.“
Revenir en haut Aller en bas
Apollo Justice
Modérateur
Wright&Co
avatar
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 154
Ven 4 Nov - 22:48

- Aaaaaaah…

Un long bâillement qui résumé bien la journée d’aujourd’hui : calme et reposante, ce qui est assez rare pour être noté. Car il fallait le dire, au vu de toutes les personnalités détonantes qui travaillent ici, avoir un moment de calme est rare. Mais c’est un fait, Athéna a pris son jour de congé, Axel est absent, Mr.Wright occupé par le travail et il ne reste que moi, allongé sur le canapé rouge au milieu de la pièce, attendant qu’une certaine personne rentre des cours pour troubler cette aura de tranquillité. Pour le moment, je dois avoir le temps de faire une petite sieste, j’imagine.

---------------


- Papa !
- Hgnnn…

Réveillé par la voix de celle que j’attendais, je me lève doucement, quoique qu’un peu difficilement, la position dans laquelle je me suis endormi m’ayant visiblement donné quelques courbatures. Me levant et m’étirant, je n’ai pas le temps de venir accueillir l’arrivante, trop occupé à reculer suite à une attaque par le journal du jour !

- Wow !

Vérité se tient là, fièrement, me montrant un article qui me fait vite comprendre la situation. Enfin elle commençait à recevoir toute la reconnaissance qu’elle méritait pour son travail, pour tout ce qu’elle a investie dans ces spectacles, dans ses tours magistraux. Je ne pouvais pas être plus fier de ma collègue aujourd’hui !... et de moi également, qui lui avait servi de cobaye pour tous ces nouveaux tours, même sous la contrainte.

- Bon travail Vérité !

La félicitation est un peu faible, je l’avoue, mais je ne sais pas trop quoi lui répondre d’autre. Et après tout, elle savait ce que je voulais dire par là, enfin… je l’espère.

- En même temps, avec ton talent et le meilleur des assistants à tes côtés, comment aurais-tu pu ne pas voir tes talents être reconnus comme dignes de tes ancêtres ?

J’accompagne cette déclaration d’un grand sourire made in Justice dont seul moi aie le secret. Je pourrais sûrement lui faire un câlin pour être encore plus encourageant mais, comment dire… Les marques d’affection et moi, ça fait trois.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Vérité Wright
Civile
Héritière des Grimoires
avatar
Âge du Personnage : 16
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 15
Mar 8 Nov - 0:51
HRP : Changement de personne powa ! OUI MON NARRATEUR EST DISSIDENT

Par ailleurs, micro spoil de Spirit of Justice, début de l’affaire 2, voire aussi du DLC du même jeu car je n’ai pas souvenir d’avoir vu ce détail avant. Même si c’est minime, c’est prévenu, read at your own risk !


Le sourire communicatif du jeune homme était tout ce qu’il fallait à la magicienne pour que la joie devienne l’émotion prédominante dans son cœur. Elle se mit à pouffer. Enfin Apollo admettait qu’il était son assistant, et le meilleur qui plus est. Ne serait-il pas en train de tirer la couverture à lui ? Peut-être un peu, mais Vérité devait bien admettre qu’il était effectivement le plus accessible dès qu’il était question de l’aider à répéter ses tours. Ou peut-être était-il juste incapable d’éviter ce rôle, car à côté Athena se montrait bien moins conciliante et la brunette avait bien du mal à la faire participer à ses répétitions. Quant au dernier avocat, elle n’avait pas encore eu l’occasion de l’ennuyer à ce sujet… Une lueur passa dans le regard de la jeune fille alors qu’elle réfléchissait à quel tour réaliser avec l’aide du blond. Enfin, il était déjà temps de remercier celui qui était à ses côtés.

« C’est vrai que je n’aurais pas réussi sans toi Pollo. Mais ce n’est qu’un début ! On ne se relâche pas ! Il va falloir mettre les bouchées doubles pour être à la hauteur du Miracle Grimoire ! »

Elle acheva sa phrase sa main ouverte tendue vers le ciel, comme si elle cherchait à atteindre les étoiles encore invisibles à cette heure-ci. Toutes ses heures, ses jours, ses années de labeur n’étaient que le début, le chemin était encore ardu pour les atteindre.

Les Grimoires…

Son sourire s’effaçait doucement alors qu’elle fixait ce plafond qu’elle ne voyait pas réellement. Elle ferma son poing, dans une vaine tentative de capturer l’air qui glissait entre ses doigts. Une illusion, juste une de plus...

Ils me voient, n’est-ce pas ?

Ses doigts jouaient avec le vide, essayant de toucher ce qui n’existait pas, et la phrase lui échappa dans un souffle qu’elle pensait inaudible.

« Papa… Maman… Je me demande s’ils sont fiers de moi… »

MAYDAY ! MAYDAY ! La Terre appelle Vérité ! La Terre appelle Vérité ! C’est quoi cette rechute ? Tu ne peux pas te permettre d’afficher ainsi ta peine, il ne faudrait pas les gens viennent à s’inquiéter pour toi. Allez, reprends-toi ! Promptement, la demoiselle reporta son regard vers l’avocat à la tenue écarlate. Son moment de flottement n'avait duré que quelques secondes, mais il n'était pas question de laisser cette image s'imprimer dans l'esprit du brun. Une nouvelle illusion allait prendre place, alors que la magicienne affichait son plus beau et faux sourire, la façade presque parfaite, tout lâchant d’une voix un peu trop forte.

« Je vais bien. Tant que vous serez à mes côtés. J’y arriverais ! »

Seuls ses yeux bleus qui ne cessaient de fuir et de revenir sur le jeune homme auraient pu trahir que quelque chose n’allait pas, mais le mouvement était si minime, si imperceptible… Il ne peut pas… Tu vas te taire, petit bracelet, n’est-ce pas ?

_________________

“A true entertainer must always smile, no matter what.“
Revenir en haut Aller en bas
Apollo Justice
Modérateur
Wright&Co
avatar
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 154
Sam 12 Nov - 2:17

Est-ce qu’il y a une personne pour qui fermer les yeux sur les problèmes des autres a plus de sens que pour moi ? Si je décidais de le faire, cela voudrais dire ignorer tous ce qui les trouble, faire comme si de rien n’était, faisant simplement semblant de ne plus voir les tics des personnes auxquels je tiens. Et c’est justement pour cela que je ne peux pas. Car je ne peux pas m’écarter de la vérité, car je ne peux pas ignorer ceux dans le besoin. Alors Vérité, même si tu tentes de me cacher quelque chose, je suis désolé mais c’est mon devoir de t’aider !

- Vérité, si tu vas vraiment si bien… Pourquoi tu évites mon regard ?

Son tic avait été court, seulement sur trois mots qui relevaient pourtant toute sa détresse : « Je vais bien ». Combien de fois ai-je prononcé ces mots ? Je sais plus que n’importe qui que ce sont ceux-là même qui m’ont permis de tenir debout lorsque tout allait mal et de réconforter ceux dans le besoin mais également de me protéger quand la vérité me semblait trop dure, ces trois mots qui peuvent symboliser autant l’espoir que son absence, qui peuvent être aussi sincères qu’à double-sens.

- Tu sais, tu peux me le dire si tu te sens mal. Je serais là pour t’écouter, tu n’as pas à tout porter sur tes deux seules épaules.

Dans un sens, je pense avoir déjà compris ce qui la tracasse, toutes les pièces à convictions pointent vers cette idée. L’article de journal, sa représentation ce soir, son regard vide vers le plafond, comme si elle essayait de capter l’attention d’une certaine étoile. Elle est la seule héritière des Grimoire, la seule à pouvoir entretenir leurs techniques et à pouvoir rendre à la troupe sa gloire d’antan. Même si je ne saisis pas tous les enjeux que cela représente pour elle, je sais qu’elle a toujours voulu assumer cela seule. Encore une fois, les preuves parlent d’elle-même, en l’occurrence tous ses entraînements, ses répétitions, jusqu’à parfois revenir les doigts écorchés et la mine épuisée par l’entraînement. Et pourtant, elle ne s’est jamais arrêtée. Alors je veux au moins être là pour la supporter, du mieux que je le peux !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Vérité Wright
Civile
Héritière des Grimoires
avatar
Âge du Personnage : 16
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 15
Dim 11 Déc - 18:48

Je vais bien. Je vais bien. Je vais bien.

Trois mots, trois boucliers, trois prises auxquels se raccrocher. Trois mots, suffisant pour cacher même la plus inavouable des faiblesses. Trois mots pour ne pas inquiéter ceux qu’elle aime. Juste trois mots empruntés, derrière lesquels se réfugier, pour continuer à sourire, peu importe les difficultés.

Je vais bien. Je vais bien. Je vais bien.

Est-ce vraiment un mensonge ? Qu’est ce qui allait mal réellement ? Elle avait la chance d’avoir toutes les portes ouvertes pour continuer faire prospérer la gloire des Grimoires. Elle avait le soutien des siens, quelques soient les difficultés parsemant le chemin. Alors pourquoi n’irait-elle pas bien ?

Tu ne vois rien. Tu ne vois rien. Tu ne vois rien.

Qu’y avait-il à voir après tout ? Rien, rien du tout. Elle allait bien. Tout allait bien. Allez Apollo, ne t’occupe pas de ça. De quoi ? De rien. Il n’y a rien, c’est promis. Les yeux toujours tournés vers le jeune homme, Vérité tentait d’ignorer, de supprimer même, la tension qui, comme une aura, parcourait tout son être jusqu’à contaminer son interlocuteur. Il savait que quelque chose n’allait pas, et elle en était parfaitement consciente. Pourtant elle ferait tout pour le lui cacher, jusqu’au bout.

Mais la voix de l’avocat la ramena à la dure réalité.  Après tout, qui espérait-elle berner avec ce stratagème ? Pas lui tout de même. C’était sa formule magique à lui, son tour de passe-passe pour effacer les angoisses. Même si elle tentait de l’utiliser, il était le mieux placé pour savoir quand on s’en servait pour masquer la vérité. Bien sûr que son moment de faiblesse ne lui avait pas échappé, et bien sûr qu’il n’allait pas l’ignorer, ce n’était pas dans la nature du Pollo qu’elle connaissait.

« Je-…   »

« Je n’évite pas ton regard » ? C’est ce que tu voulais dire Vérité ? Allons, tu n’as pas encore plus transparent comme mensonge ? Il n’est plus temps de tricher, puisqu’il a vu et relevé ton mal être. Consciente de ce fait, les yeux de la brune cessèrent de vouloir maintenir le contact et fuirent vers le sol avant de se clorent alors que le jeune homme continuait, voulant lui offrir son aide, son soutien. Elle inspira profondément, pesant le pour et le contre de cette simple idée dans son esprit.

Est-ce qu’elle pouvait seulement l’accepter ? Est-ce qu’elle pouvait lui partager ses soucis, ces craintes qu’elle se créait toute seule ? Elle avait déjà le soutien de son Papa, de celui qui s’occupait d’elle depuis toutes ses années. Il connaissait ses forces. Ses faiblesses aussi, même si elle se battait toujours pour paraître plus forte qu’en réalité. Etait-ce vraiment nécessaire d'entraîner quelqu’un d’autre dans son combat ?

La magicienne secoua la tête et la releva vers le brun, croisant son regard avant de retrouver le parquet particulièrement passionnant aujourd’hui, incapable de soutenir ces yeux auxquels elle ne pouvait cacher grand chose.

« J’ai juste… Est-ce que je suis vraiment à la hauteur ?   »

Mettre des mots sur ce qui la rongeait, c’était bien plus difficile qu’elle ne le pensait… Un sourire désormais moins assuré que gêné sur les lèvres, Vérité tenta à nouveau de se confronter à l’avocat. Elle ne mentait pas, c’est juste que...

« Il n’y a pas de quoi s’inquiéter ! »

_________________

“A true entertainer must always smile, no matter what.“
Revenir en haut Aller en bas
Apollo Justice
Modérateur
Wright&Co
avatar
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 154
Sam 28 Jan - 23:34

- Hey Vérité… Qui est plus capable que toi, que celle qui s’est entraînée sans relâche pour accomplir son objectif, que celle qui s’est démenée pour être digne de l’héritage de sa famille ?

Je lui offre mon plus grand sourire, celui même qui affiche tout mon espoir et ma confiance, le même que j’ai toujours affiché dans les situations les plus désespérés, celui qui n’a qu’un sens : Tout va bien. Je veux lui montrer qu’elle peut se faire confiance à ce sujet, qu’elle a tour ce qu’il faut pour arriver à son objetif et qu’elle ne doit pas douter maintenant et surtout qu’il n’y a aucune raison pour cela. – Oui Vérité. Tu vas bien. Tout ira bien. Parce qu’il n’y a aucune raison que tout foire. Et surtout parce que je crois en toi. Et pas que moi, il y a aussi Mr.Wright, Athena et ton père depuis là-haut, j’en suis sûr ! Si tu ne crois pas en toi, crois en nous qui croyons en toi et tout ira bien !

C’est un sentiment étrange que d’être celui qui rassure Vérité, tellement habitué à l’inverse. Elle a toujours été celle qui m’a encouragée durant les procès, celle qui m’a convaincu de continuer à avancer quand tout allait mal, celle qui a rendu ce Je vais bien réel. Si pour un coup, c’est à moi de lui remonter le moral alors je donnerais tout ce que j’ai ! Même si la voir comme ça me fait mal au cœur en soit, comme quoi même ceux qui paraissent les plus forts ont aussi leurs faiblesses. Son sourire était sa marque de fabrique et c’est quand il est mis à mal qu’elle a besoin d’aide.

- On est tous avec toi et nous le serons toujours quoi qu’il arrive. Je le promets sur mon badge d’avocat !


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Nouveau Cabinet + 20000 emplois en Haiti ! Quel miracle ?
» Miracle ou tentative de zombification?
» Akatsuki Rising
» [Rising.Heaven VS PirateSliper] Part II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Wright :: IRP → Ville :: Cabinets d'avocats :: Cabinet Wright&Co-
Sauter vers: