Simulation de tribunal / RPG dans l'univers Ace Attorney - Phoenix Wright !
 

Retrouvailles [Kay Faraday]

 :: IRP → Ville :: Centre-Ville :: Restaurant "Bellissima" Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Benjamin Hunter
Fondateur
Procureur Général
avatar
Âge du Personnage : 34
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 780
Médailles :
Mar 19 Avr - 18:18
-Kay ? Il va falloir qu'on se voie, et vite.

Trois jours s'étaient écoulé depuis l'incident au Commissariat. Quand Gant avait fait son houleuse apparition et avait violenté le Juge, Hunter avait aussitôt passé un coup de fil à une ancienne connaissance.
Gant à la tête des forces de Police, plus personne ne pourrait l'arrêter légalement. Le Maire ? Et qui a placé Gant à ce poste ? Un homme aurait pu tenter de l'inculper, mais cet homme n'avait pas montré le bout de son nez depuis pas mal de temps.
Non, pour contrer Gant, il faudrait se débrouiller autrement. Passer par des voies moins officielles. Benjamin n'aurait jamais cru pouvoir affirmer ça dans sa vie.
Il avait donc donné rendez vous à Kay Faraday, la Yatagarasu, voleuse de vérité. Il avait toujours conservé un moyen de contact quelque part au cas où. Aujourd'hui, il se disait qu'il avait bien fait.
Cela faisait 6 ans qu'il ne l'avait pas vu. Il s'étaient quitté à la suite de deux longues enquêtes en 2019. Depuis lors, quelques lettres, deux trois cadeaux, mais plus de contact direct. C'était peut-être mieux ainsi, Kay se destinant à devenir une criminelle aux yeux de la loi, et Hunter travaillant au service de la loi.

Se rappelant d'un certain attrait pour la nourriture -comme beaucoup de jeunes- de la jeune femme, il avait proposé de se rencontrer dans un restaurant non loin de son lieu de travail, le temps de sa pause déjeuner. Pour ce rendez vous, il aurait préféré un lieu plus discret, comme à son domicile, mais Franziska Von Karma y résidait temporairement, l'endroit n'était peut-être pas idéal donc, même s'il comptait la mettre dans le plan à un moment ou à un autre.

Pleins de questions se bousculaient dans sa tête alors qu'il entrait dans l'établissement, saluant Luigi Labocca qu'il connaissait relativement bien maintenant. Qu'était-elle devenue tout ce temps ? A quoi ressemblait-elle maintenant ? Allait-elle accepter de l'aider ?
Benjamin Hunter pris une grande inspiration, s'installa à une table de deux qui leur était réservée. Il fixa la porte, attendant avec une impatience surprenante l'apparition de Kay Faraday.

_________________

Billie Jean is not my lover o/
Revenir en haut Aller en bas
Kay Faraday
Civile
Voleuse de la Vérité
avatar
Âge du Personnage : 24
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 179
Médailles :
Mer 20 Avr - 22:00



















 ❝ Retrouvailles ❞
feat Hunter




En retard ! Toujours en retard ! Décidément, même quand j'attends quelque chose depuis longtemps, je ne peux m'empêcher d'être à la bourre ! Ce coup de fil, je l'attendais depuis tellement de temps, j'étais tellement heureuse de savoir qu'on allait enfin ce revoir ! J'avais beau être loin, je venais de revenir dans la région et ce rendez-vous tombait pile au bon moment. Depuis le temps que je n'avais pas vu Monsieur Hunter en face de moi, depuis notre dernière affaire ensemble... Lui qui a tellement fait pour moi... Il fallait que je me dépêche ! En plus, son appel résonnait comme s'il avait des choses très importantes à me dire, il y a peut-être eu des chamboulements du côté des procureurs ? J'ai hâte de savoir, il aura peut-être besoin de moi, il faut bien que je lui rende la pareille sur tout ce qu'il a fait pour moi. Direction le restaurant !

Quand même, pour manger, j'aurais pu aller un peu plus vite ! Arrivant en trombe devant le Bellissima, j'ouvris la porte dans un fracas désastreux. C'est bon, j'y suis arrivée, je suis là ! Soufflant un grand coup après ma magnifique entrée, je cherchais vite du regard Monsieur Hunter. Le connaissant, il devait être là depuis longtemps puisqu'il est toujours en avance. Il n'y avait personne d'autre dans la salle, j'ai dû faire fuir le gérant ou alors il est en cuisine. Finalement, en avançant telle une furie dans le restaurant, je le trouvai enfin.


« Monsieur Hunter ! » dis-je presque en criant

Il est là, c'est bien lui ! Après toutes ces années ! Il n'avait pas changé, c'était toujours le même qu'avant, physiquement on voyait juste qu'il avait pris quelques années mais presque rien. Est-ce qu'il est resté le même après tout ce temps ? J'espère, après tout c'est comme ça que je l'aimais, son côté ronchon inclut même si heureusement, il n'était pas toujours comme cela. De mon côté, je n'avais pas changé, toujours le même style vestimentaire, j'ai juste pris peut-être quelques minuscules centimètres. Est-ce que je me suis assagie avec le temps ? Probablement pas ! Après tout, je reste une voleuse en fin de formation ! Faisant un grand sourire au procureur, j'avais la larme à l’œil tellement j'étais contente. Je ne perdis pas plus de temps pour m'asseoir en face de lui et pour entamer la discussion.


« Oh je suis tellement contente de vous voir Monsieur Hunter, cela fait tellement longtemps ! Comment allez-vous ? Comment se passe votre travail de procureur ? Vous savez si Teddy va bien ? Et la dame au fouet ? Vous m'avez tellement tous manqué... »

Je m'arrêtais ensuite finalement de poser plein plein de questions. Il allait me répondre de toute façon, pas vrai ? Je me demande pourquoi il m'a fait venir. C'est vrai qu'on était encore en contact avant, mais ce n'était pas face à face. Là, il semblait avoir des choses importantes à me dire et comme je venais de revenir, je n'étais pas au courant de tout ce qu'il se passe, mais je compte sur lui pour me tenir au parfum, pas vrai Monsieur Hunter ?



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Hunter
Fondateur
Procureur Général
avatar
Âge du Personnage : 34
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 780
Médailles :
Jeu 21 Avr - 20:54
« Monsieur Hunter ! »

Fay était entrée dans le restaurant et lui avait quasiment sauté dessus. Elle était visiblement émue, ce qui attendri Benjamin. Il se leva et la pris dans ses bras. Elle avait pris quelques centimètres, mais son visage avait aussi un peu changé. Ses traits s'étaient affinés, elle était devenue une belle jeune femme. Il la contempla un instant en lui souriant.

-Je suis content de te voir, Kay.

Ils s'assirent tous deux à table. Hunter essaya de se concentrer sur son sourire, il essayait de l'éliminer maintenant qu’ils s'était salué. Il ne voulait pas passer pour un idiot avec un sourire coincé sur son visage.Il reprit un air un peu plus sérieux. Il n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche qu'une vague de question déferla sur lui.

« Oh je suis tellement contente de vous voir Monsieur Hunter, cela fait tellement longtemps ! Comment allez-vous ? Comment se passe votre travail de procureur ? Vous savez si Teddy va bien ? Et la dame au fouet ? Vous m'avez tellement tous manquée... »

Hunter fut un brin déconcerté. Il amorça :



-Et bien, c'est à dire que je ...


-Ah buon giorno, buon giorno ! Qu'est-ce ce qué ça sera aujourd'hui, Procureur Hunter ?

Luigi Labocca, comme un cheveux sur la soupe. Toutes ces années, il n'avait que très peu changé. Quelques rides en plus, peut-être. Toujours sa rose au coin de la bouche et ses yeux pétillant comme s'il allait vous sauter dessus. Hunter en eut un froid dans le dos.
Benjamin saisi la carte, et la balaya machinalement du regard. Il prenait tout le temps la même chose quand il venait ici, mais bon.



-Je vais prendre le tartare de saumon.


-Ah si, très bonne idée. Et la bella donna prendra ?

Hunter lui fit un petit signe de la tête agrémenté d'un clin d’œil.



-Prends ce qui te fait plaisir, c'est pour moi.

Luigi s'en alla avec la commande. Le restaurant était vide. Cela tombait bien, Hunter voulait que le cadre de cette discussion reste le plus privé possible. Hunter ajusta son jabot et se racla la gorge.



-Je vais bien, je te remercie. Je n'ai pas de nouvelles de Tektiv depuis un certain temps, il a pris un peu de recul ces derniers mois. Quant à Franziska, elle est rentrée d'Allemagne il y a peu. Tu la croisera peut-être.

Hunter marqua un temps d'arrêt. Il chercha ses mots, ne sachant pas par où commencer. Gant, l'agression du Juge, la complicité évidente du Maire ? La rebellions de certains policiers ?
Puis, il se résigna à aborder le sujet tout de suite. Ils avaient le temps. Et cela faisait tout de même 6 ans qu'ils ne s'étaient pas vus. Le cœur d'Hunter était sombre, mais voir la bouille souriante et ravie de Kay en face de lui l’enlumina un peu.

-Et toi, comment vas-tu ? Cela fait un certain temps que je ne t'avais pas vu dans le coin. Comment se porte le Yatagarasu ?

_________________

Billie Jean is not my lover o/
Revenir en haut Aller en bas
Kay Faraday
Civile
Voleuse de la Vérité
avatar
Âge du Personnage : 24
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 179
Médailles :
Jeu 28 Avr - 23:06
















 ❝ Retrouvailles ❞
feat Hunter



Cet endroit était spectaculaire ! Et étrange. C'est tout rose, tout plein de fleurs... C'est une femme qui gère le restaurant non ? Cela expliquerait la décoration de l'établissement ! Sauf que ce n'était pas le moment de s'attarder sur l'apparence du lieu. Lorsque Monsieur Hunter se leva pour me prendre dans ses bras, je ne pus rejeter cette étreinte. C'était bien la seule, ou du moins c'était très rare, alors j'en profitais pour y répondre. J'avais encore les larmes aux yeux et cette scène me rappelait notre première rencontre. Mais cette fois, je ne me moucherai pas sur ses vêtements, promis ! En plus Monsieur Hunter était en train de sourire, pas d'un sourire narquois, un vrai comme il en fait si peu souvent. Il faut le noter ça, c'est très important ! Je m'asseyais en face de lui puis je n'attendis pas une seule seconde de plus pour parler. Oui, quand je m'y mettais, j'étais un vrai moulin à paroles ! Le pauvre était complètement déstabilisé par mes questions que je ne pus m'empêcher de rire un peu.

Comme pour le sauver face à mes assaillantes questions, un homme (je crois) vient à notre rencontre. Il avait un drôle d'accent italien et était habillé tout en rose. Il était musclé et avait une drôle de coiffure. Et il aimait les fleurs apparemment. Je ne pouvais m'empêcher de le dévisager, quel look étrange ! De ce que je comprenais lorsqu'il parlait à Monsieur Hunter, c'est que c'était le propriétaire de ce petit restaurant. Ouah, je ne l'aurais pas imaginé comme cela, ce n'est pas une femme finalement mais presque. « Benjamin Hunter » comme aimait l'appeler Madame Von Karma semblait être un habitué du lieu. Lorsqu'il me proposa de choisir ce que je voulais, je fis les gros yeux. C'était la fête, c'était trop bien ! Mon regard redevint vite celui d'une petite fille qui venait d'avoir un nouveau jouet. Sans plus attendre, je regardais attentivement la carte. Hmm... Grand moment de réflexion ! Je ne sais pas quoi choisir ! Dur comme choix. Mais finalement...


« Merci Monsieur Hunter ! Alors je vais prendre le poulet braisé avec les pommes de terres ! » dis-je après grande hésitation

Je n'avais pas l'habitude des restaurants alors c'était compliqué de choisir. Je regardais le cuisinier partir avec les commandes direction la cuisine. Il est vraiment bizarre, je ne pouvais m'empêcher de le fixer. Dès qu'il disparut de mon champ de vision, je me reconcentrais sur Monsieur Hunter. Rien de nouveau du côté de Teddy, c'est nul ! Dans ce cas, je me mettrais à sa recherche moi-même. Madame Von Karma est revenue elle, je me demande si je la recroiserais. Prochaine mission, retrouver les gens que je n'ai pas vu depuis longtemps. J'ai déjà trouvé une personne mais il en manque plein !


« Moi je suis en pleine forme ! Disons que je suis rentrée chez moi pour étudier mes superbes techniques de Yatagarasu ! Ce n'est pas facile, il m'a fallu beaucoup d'entraînement. Mais c'est dur de vivre si loin de vous tous pendant si longtemps, alors je suis de retour ! »

J'étais toujours aussi enthousiaste, j'étais tellement heureuse d'être ici à nouveau. Ils ont tous beaucoup compté pour moi. Sans Monsieur Hunter par exemple, je ne serais pas ici aujourd'hui...


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Hunter
Fondateur
Procureur Général
avatar
Âge du Personnage : 34
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 780
Médailles :
Mer 25 Mai - 19:25

« Moi je suis en pleine forme ! Disons que je suis rentrée chez moi pour étudier mes superbes techniques de Yatagarasu ! Ce n'est pas facile, il m'a fallu beaucoup d'entraînement. Mais c'est dur de vivre si loin de vous tous pendant si longtemps, alors je suis de retour ! »

Six ans d'entraînement ? Cette petite devait sûrement être la meilleure voleuse de tous les temps maintenant. Mais cette nouvelle information fit naître beaucoup de questions dans la tête d'Hunter.



-Certes. Mais comment as tu fais pour vivre seule durant tant d'années ? Je soupçonne ton oncle Tyrell de t'avoir aidé ?

En effet, son accord avec Tyrell Badd stipulait qu'il devait rompre tout lien avec le Yatagarasu, même s'il était conscient que jamais il ne respecterait cette clause du contrat. Hunter se redressa sur sa chaise.



-Et qu'à tu appris de cet entraînement ? Est-tu devenue la plus talentueuse voleuse de tous les temps ?

Parce qu'on risque d'en avoir besoin ...

_________________

Billie Jean is not my lover o/
Revenir en haut Aller en bas
Kay Faraday
Civile
Voleuse de la Vérité
avatar
Âge du Personnage : 24
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 179
Médailles :
Mer 29 Juin - 0:36
















 ❝ Retrouvailles ❞
feat Hunter


Tant d'années ? Cela faisait combien de temps exactement ? J'avais arrêté de compter. J'étais concentrée à autre chose et surtout, cela ne pouvait que me faire du mal. L'important c'était d'être là aujourd'hui de nouveau, n'est-ce pas ? Cela me remplissait déjà de joie et comme à mon habitude, je ne pouvais m'empêcher de continuer à sourire ! Même après tout ce temps, je n'avais pas changé ! Monsieur Hunter non plus on dirait. Regardez, il joue encore au méchant ! Mais si, vous voyez bien comment il me fixe ! Il fait toujours ça de toute manière, mais il n'arrivera pas à m'intimider ! Et puis qu'est-ce qu'Oncle Tyrell venait faire dans l'histoire ? M'aider ? Je peux me débrouiller toute seule, je suis une grande fille maintenant ! Bon, il est vrai que j'ai zéro sous mais sinon, je peux me débrouiller ! Je ne suis pas faible si c'est ce qu'il croit. Par contre pour le coup, il avait raison. Pfeu !


« C'est dur au début de vivre seule, mais on s'y habitue ! Et puis Oncle Tyrell... Il m'a juste aidé à trouver un logement provisoire... Et aussi à me donner un peu d'argent pour me nourrir... Mais c'est tout ! Je suis grande maintenant, je sais m'en sortir seule ! » finissais-je par dire, enthousiaste

Comment ça c'était beaucoup de choses ? Apprentie voleuse ça ne paye pas des masses ! En fait, ça ne paye rien du tout ! Puis l'argent ce n'est pas intéressant, les trésors c'est mieux ! L'or ou les pierres précieuses par exemple, si je les vends ça peut rapporter gros ! Mais si je disais cela à Monsieur Hunter, il me découperait en rondelles sur place avec son regard ! Gloups ! Je vais garder tout ça pour moi, cela vaut mieux, oui oui. Donc, où en étions-nous dans la discussion ? Ah mais oui, mon entraînement bien sûr ! La plus grande voleuse de tous les temps ? Hey, je l'étais déjà ! Enfin presque, j'étais sur la voie pour l'être. Oui, voilà c'est ça ! Et aujourd'hui, où j'en suis... C'est dur comme question, je n'ai rien volé depuis la fin de mon entraînement car je suis partie tout de suite après ! Et puis si je disais à Monsieur Hunter que j'avais volé telle ou telle chose, il serait furieux ! Je suis d'ailleurs étonnée qu'il s'intéresse autant à mon entraînement de voleuse et de Yatagarasu car dans le passé, il ne cautionnait pas cela du tout, il me disputait même ! Là, on dirait presque qu'il est content. Oula, je suis perdue ! C'est bon signe ce sourire ? Je me demande tout le temps ! Mais ce n'est pas une question piège, pas vrai ? Reprenant mon sourire et mon enthousiasme habituels, j'essayais d'expliquer au mieux les grandes lignes de cet entraînement spécial.


« J'ai appris plein de choses ! Maintenant je connais la valeur de plein d'objets précieux ! L'or, le saphir, le diamant... Ah mais plus important, j'ai appris plein de techniques d'infiltration ! Le seul problème, c'est que cela demande beaucoup de capacités de crochetage et je ne suis pas encore très forte là-dessus ! Dur de crocheter un coffre secret ou une porte blindée ! Mon entraînement n'est pas encore terminé. Il faut que je continue ici, je dois trouver des cibles ! »

Motivation oui ! C'est dur d'être voleuse, il ne faut pas croire ! Il faut que je continue à m'occuper de l'art du déguisement. C'est vrai que le costume du Yatagarasu n'est pas très discret. Mais, je ne pourrais pas m'en passer. Après tout, il est tout ce à quoi j'aspire, tous mes souvenirs... Le premier Yatagarasu avait bien réussi ses missions comme cela, alors je devrais pouvoir en faire de même, il n'y a pas de raison ! La seule différence, c'est que je ne suis pas directement liée à la justice. Plus dur pour s'infiltrer incognito, c'est pour cela qu'il me faudra des alliés ! Pas besoin de demander à Monsieur Hunter ou Madame Von Karma, ils ne voudront pas. Il faudra que j'essaye avec Teddy ! Ah non, je veux une équipe de filles ! Dommage pour Teddy. Me rendant compte de ce que je venais de dire sur mon entraînement, j'essayais de me rattraper avant de me faire gronder !


« Je ne suis pas encore la plus grande voleuse ! Et je n'ai encore rien volé pour de vrai, promis ! Le Yatagarasu ne vole que la vérité alors je m'y tiens, je le jure ! »

Non Monsieur Hunter, je n'ai pas volé votre badge de procureur, promis ! Regardez, il est encore à sa place ! Il faudrait vraiment que j'apprenne la magie, ce serait pratique pour faire diversion et peur aux gens ! Enfin je diverge un peu beaucoup là ! Et le cuistot-serveur-gérant il revient quand avec nos plats ? J'ai une faim de loup !


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Hunter
Fondateur
Procureur Général
avatar
Âge du Personnage : 34
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 780
Médailles :
Jeu 14 Juil - 22:50
Tyrell était bel et bien intervenu auprès du Yatagarasu, comme Hunter l'avait imaginé. Kay avait gardé son enthousiasme légendaire en tous cas. Et sa capacité à gaffer. La voilà en train de vanter ses talents de voleuse de trésor, à Benjamin Hunter, Procureur Général du barreau. Après une vaine tentative de se rattraper, Benjamin secoua la tête, l'air de dire "Laisse tomber".
Alors que le Démon Rouge s'apprêtait à répondre, le cuistot arriva avec une assiette dans chaque main. Le tartare dans l'une, le poulet braisé dans l'autre. Les yeux de Benjamin s’écarquillèrent. Ce poulet était énorme. Mais l'expression sur le visage de Kay lui indiquait qu'elle n'était pas forcément effrayée par la tâche.


-Me ... Merci Monsieur Labocca.

Hunter regarda son tartare, puis le poulet de la taille d'un dindon dans l’assiette de Kay Faraday. Il ne lui semblait pas se rappeler que Kay était si gourmande. Ou alors peut être qu'elle était tout aussi étonnée que lui mais qu'elle ne le montrait tout simplement pas ? Ou allait-elle pouvoir mettre une telle quantité de viande ?

-Et bien, bon appétit ...

Toujours sous le choc, Benjamin planta mollement sa fourchette dans le tartare de saumon et la porta à sa bouche. Quelle merveille. Jamais il ne pourrait vivre sans sa dose hebdomadaire de saumon. Jamais jamais jamais. Kay avait l'air de se régaler également. Benjamin profita de quelques bouchées avant d'aborder le sujet épineux.


-Kay, il faut que je te parle de quelque chose. Je ne t'ai pas demandé de venir ici par hasard. A tu entendu parler de Damien Gant ?

Hunter avait baissé le ton en prononçant son nom. Personne ne devait savoir. Comploter contre le Commissaire pouvait être considéré comme de la haute trahison, au vu de son poste. Et vu le Commissaire en question ... Il pourrait rapidement finir au fond d'un caniveau, avec une balle dans le crâne. L'idée que la police se transforme en une sorte de mafia lui fit froid dans le dos.

-Il s'est passé quelque chose de grave. Et je vais avoir besoin de ton aide. Si on ne fait rien, la Justice pourrait disparaître.

Hunter plongea son regard grave dans celui de Kay. Il fallait quelqu'un hors du système pour la mission qu'il allait lui confier.

_________________

Billie Jean is not my lover o/
Revenir en haut Aller en bas
Kay Faraday
Civile
Voleuse de la Vérité
avatar
Âge du Personnage : 24
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 179
Médailles :
Dim 28 Aoû - 16:28
















 ❝ Retrouvailles ❞
feat Hunter


La discussion allait bon train et pour le moment, Monsieur Hunter avait l'air comme toutes les autres fois où je l'avais côtoyé avant. Du moins presque, car il y a un moment où il changea complètement d'expression. Il avait l'air...choqué. Quoi, qu'est-ce qui se passe ? J'ai dit un truc qu'il ne fallait pas ? En réalité, je compris assez vite de quoi il s'agissait. C'est l'heure du repas, youhou ! Et je crois que je comprends pourquoi Monsieur Hunter est aussi étonné : les plats, ce n'est pas ridicule ! Ouah, ils sont énormes ! Enfin, surtout le poulet ! Je vais bien manger, c'est certain ! Il va falloir que je case tout dans mon estomac, c'est pas gagné, mais ça va le faire quand même. Je ne vais pas gaspiller quand même. Remerciant le cuisinier-serveur, je pris l'assiette et la fixait un moment. Très bien, c'est un défi entre toi et moi le poulet !


« Oui, bon appétit Monsieur Hunter ! »

Motivée, je commençai sans attendre à attaquer le repas. Les patates elles attendront, ça va prendre de la place pour rien je suis sûre ! On commence par le plus gros ! Contrairement à Monsieur Hunter, couteau dans une main et fourchette dans l'autre, j'attaquai mon plat vigoureusement ! Mais dès la première bouchée, j'eus un goût étrange en bouche qui me fit grimacer. Ouah, c'est quoi ce goût bizarre ? C'est la sauce ? Je détaillais le poulet sous toutes ses formes. Hm... Il va bien falloir que je le mange pourtant. Levant les yeux vers Monsieur Hunter, je vis qu'il semblait se régaler lui ! Regardant de nouveau le poulet, je pris le sel et en mit un peu partout, un peu à l'arrache. Oui, ça va le faire ! Gouttant une nouvelle fois, je le trouvai ensuite légèrement trop salé. Roh zut ! Toujours en train de galérer avec mon plat, Monsieur Hunter reprit la discussion. Oula, il en faisait une de ces têtes ! Sa tête sérieuse en réalité, comme si quelque chose de grave allait se passer. Ou s'était passé. Damien Gant ? Ça ne me disait rien du tout, j'avais loupé les infos depuis quelques temps déjà. Mais a priori, j'ai raté quelque chose de gros. Je fis non de la tête.


« Négatif ! Je ne sais pas du tout qui c'est. Vous savez, je viens juste de revenir en ville alors je suis pas encore très au courant de ce qui se passe. Pourquoi, c'est qui ? C'est un méchant ? »

J'interprétais à ma façon, parce qu'il n'avait pas l'air de l'apprécier ce Damien Gant. Monsieur Hunter avait même baissé la voix. Enfin, il n'y a personne d'autre ici à part le serveur et je doute qu'il dise quoique ce soit. A moins qu'il ne cache bien son jeu ! Mes soupçons se confirmèrent lorsque le procureur annonça qu'il s'était passé quelque chose de grave. J'avais bien choisi mon moment pour revenir on dirait ! Par contre, je me demande bien comment je peux aider.


« Ouah, vous avez besoin de moi ? Vraiment ? A votre service ! Mais je ne comprends pas, vous n'allez pas me demander de voler des trucs ou de faire de l'espionnage quand même ? » dis-je d'abord étonnée

Parce que s'il me demande de l'aider de cette manière, c'est vraiment le monde à l'envers ! C'est vrai, lui qui désapprouvait toujours ce genre de choses, le vol et tout ça, alors si maintenant il me demande de le faire, je pense que je serai choquée ! Mais qui sait, ça n'a peut-ête rien à voir. Je peux être utile autrement d'abord ! Prenant une pomme de terre, je mangeais tout en écoutant Monsieur Hunter.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Hunter
Fondateur
Procureur Général
avatar
Âge du Personnage : 34
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 780
Médailles :
Jeu 27 Oct - 14:09
Hunter enfourna quelques fourchettes de tartare dans sa bouche, profitant de la saveur du saumon. L'innocence de Kay l'aurait presque fait sourire si le sujet n'était pas aussi grave. Elle avait beau avoir grandit depuis leur précédente rencontre, comment expliquer à une jeune fille que le système dans lequel elle vivait était détraqué, complètement
cassé sans passer pour un anarchiste ?
Depuis son appel à Kay, il avait réfléchit à comment lui expliquer la situation. Seulement, il s'apprêtait à lui demander quelque chose de dangereux, et se retrouver en face de ces grands yeux verts rendait la tâche plus compliquée.



-En effet. C'est un "méchant". Il dirige actuellement le Commissariat du district et c'est également l'ancien Préfet de Police. Il a été condamné pour meurtre, mais à réussi à sortir grâce à certaines relations. Même s'il n'a plus un poste aussi important qu'avant, il reste tout de même très dangereux.

Benjamin marqua une pause. Les images du Commissaire à la soirée d'inauguration frappant le Juge, envoyant ses sbires sortir tous ceux qui s'opposaient à lui lui revenaient à l'esprit. Le Procureur Général essaya cependant de penser à autre chose, le visage satisfait de cet homme lui coupait l'appétit. Il regardait Kay planter ses crocs dans sa viande comme une affamée.
Elle avait de la chance d'avoir tant d'appétit. Entre la montagne de dossiers qui l'attendait chaque jour, la situation actuelle et les procès en attente, il n'avait que peu d'appétit, ou même le temps de se nourrir correctement. Il avait du d'ailleurs faire reprendre sa belle veste, qui était devenue un poil trop large à son goût.
La voir, heureuse, lui procurait lui même un sentiment de bien être. C'était un joli tableau, il aurait aimé que la vie aujourd'hui soit si simple. Un repas avec une ami, un Barreau pas complètement noyé sous les dossiers. Comme il y a quelques années. Des fois, Hunter se demandait à partir de quand tout était parti à la dérive. Phoenix, ton départ aurait-il provoqué tout cela ?



-Ce qui le rend autant menaçant, ce sont les relations qu'il a de partout. Tant qu'il n'a pas commis de faute, il est intouchable. C'est pour cela que j'ai besoin de toi. Si tu as envie de voler la Vérité, je ne peux penser à une meilleure occasion que celle-ci. Je vais avoir besoin d'informations sur Gant. Donc en effet, si tu accepte, tu devras faire l'espionne. Mais ça sera dangereux.

Il y a encore quelques années, jamais il n'aurait proposé ça à Kay, après ce qu'elle avait vécu. Mais elle avait grandi et n'était plus la petite fille d'autrefois. Aujourd'hui, la situation laissait une marge de manœuvre très réduite à Benjamin Hunter. Et plutôt que de tomber dans certaines bassesses, il préférait faire appel à sa vieille amie.
Cela l'inquiétait au plus haut point de la mêler à tout ça, mais il n'avait pas le choix. Trop d'innocents étaient actuellement sous les barreaux à cause du Commissaire. Mais si elle acceptait, il s'était fait une promesse. Si elle était en danger, il viendrait la chercher lui même.

_________________

Billie Jean is not my lover o/
Revenir en haut Aller en bas
Kay Faraday
Civile
Voleuse de la Vérité
avatar
Âge du Personnage : 24
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 179
Médailles :
Mer 18 Jan - 22:35
















 ❝ Retrouvailles ❞
feat Hunter


Discuter autour d'un repas de choses graves et importantes, tout cela ressemblait à ces dîners d'affaires de personnes haut placées qui parlaient argent ou comment diriger le monde. Ces retrouvailles avaient vraiment l'air d'un moment officiel important. C'était le cas ? Un peu oui ! En tout cas, il était hors de question de laisser ce repas refroidir et même s'il n'était pas le meilleur du monde, j'avais faim. Et quand j'ai faim, je mange. Bien entendu, je continuais à écouter Monsieur Hunter qui gardait toujours son air sérieux. Ah, c'était rare de le voir sourire, hormis son sourire satisfait qu'il peut faire dans certaines affaires. Je peux au moins me vanter de l'avoir vu sourire pour de vrai, un sourire heureux, et pas qu'une fois d'ailleurs ! Sauf que pour le moment, il n'y avait pas la place à cela. La situation était-elle pire que ce que je pouvais imaginer ? A entendre Monsieur Hunter, c'était un peu cela. Il affichait son air strict alors que moi, j'étais encore un peu dans l'expectative. Une personne peu fréquentable sévissait dans cette ville et il était hors de question de la laisser faire ! Un policier haut placé avec des relations... Brrr, l'enfer ! Ce n'était pas une cible facile pour faire quoique ce soit. Il a l'air redoutable.

Hm, que penser de cette présentation ? Que ce Damien Gant devait être quelqu'un de vraiment mauvais. C'est un tueur, ce ne peut pas être une bonne personne ! Un tueur en liberté, cela ferait peur à n'importe qui. A moi, ça me fait peur, même si je ne suis pas sa cible. J'espère ne pas le devenir... Il y a des personnes qui font des choses tellement horribles, surtout quand c'est lié au pouvoir et à l'argent. Quel monde horrible, pourquoi ces personnes sont-elles si nombreuses ? Si je peux réduire cela, je le ferais, même si c'est dangereux. Quittant mon visage heureux, j'en pris un beaucoup plus inquiet.


« Mais... Même s'il a fait de mauvaises choses, il a réussi à s'en sortir. Vous pensez que cela peut se produire une autre fois ? Je veux dire, si on réussi à l'inculper, n'y a-t-il pas une chance qu'il réussisse à s'en sortir une seconde fois ? »

De mon point de vue, j'aurais tendance à dire qu'une personne aidée une fois le serait une autre fois. Après, peut-être que les autorités seront plus dures avec lui la seconde fois ? En tout cas, ce que je pensais, bien qu'étonnant, se produisit. Monsieur Hunter voulait que j'espionne ce Damien Gant. Mes talents d'espionnage ne sont pas les meilleurs du monde mais j'ai la ferme intention de me rendre utile si cela est possible. En plus, pour qu'il me demande de faire ce qu'il a toujours détesté que je fasse, c'est que Monsieur Hunter avait vraiment besoin de moi et que l'affaire était plus importante que tout ce que je pouvais imaginer. Je ne peux pas le décevoir, c'est inconcevable. Posant mes couverts, je levai les yeux vers mon ami (pas vrai ?), cette fois bien déterminée.


« J'accepte Monsieur Hunter. Je vous aiderai ainsi que tous ceux qui ont subi les malveillances de ce tueur. Malgré le danger, je vous promets de faire de mon mieux dans cette quête. Vous pouvez compter sur moi ! »

Cela sera la première fois depuis longtemps que j'aurais affaire à une affaire si importante. Il faut que mon entraînement ait servi à quelque chose. Le Yatagarasu va renaître de ses cendres, j'y compte bien ! La mission sera dangereuse mais je m'en suis déjà sortie, bien que je n'étais pas seule. C'était ça le problème encore aujourd'hui : je suis seule. Avant, ils étaient trois pour faire le Yatagarasu. Aujourd'hui, je suis encore seule, je n'ai pas trouvé de coéquipière. Peut-être qu'un jour, avec cette affaire par exemple, je pourrais trouver des filles n'ayant pas froid aux yeux et voulant comme moi se battre pour la Vérité ? C'était, comme disait les journaux, l'Age sombre de la Loi. Et dans cette période aussi sombre et ténébreuse, il ne valait mieux pas être seul.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Wright :: IRP → Ville :: Centre-Ville :: Restaurant "Bellissima"-
Sauter vers: