Simulation de tribunal / RPG dans l'univers Ace Attorney - Phoenix Wright !
 

L'histoire d'une Kay perdue [PV Apollo]

 :: IRP → Ville :: Centre-Ville :: Parc "People" Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Kay Faraday
Civile
Voleuse de la Vérité
avatar
Âge du Personnage : 24
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 181
Médailles :
Jeu 31 Déc - 0:28



















 ❝ L'histoire d'une Kay perdue ❞
feat Apollo




Ah ! Voilà une bonne journée en perspective ! Et ouais ! Pourquoi ? Oh, pour rien de spécial ! Je ne sais pas trop comment j'ai atterrit dans ce parc, je suis allée où le vent me mène ! Juste il fait beau, il y a du soleil... Il fait juste un tout petit peu froid quand même. Mais bon, on est en hiver après tout ! Me revoilà ici finalement après tant de temps passer loin de toute cette agitation de meurtres, de contrebande et de procès. Ça m'avait manqué un peu toutes ces choses et ces personnes que j'ai laissé en partant. Au moins sept ans que je n'ai pas vu Gummy ! Et Monsieur Hunter aussi. J'étais très occupée, ne croyez pas ! J'ai cherché pendant très longtemps deux acolytes pour faire le Yatagarasu avec moi ! Sauf que, ça n'a pas vraiment bien marché... Personne ! Non mais vraiment, personne ne voulait participer avec moi ! Pourtant, mon affiche était super vendeuse ! Non, ce n'était pas vraiment une affiche. Ma façon d'aller vers les gens, oui, c'est mieux ! Je sais c'est quoi le problème, c'est que personne ne correspond vraiment à la description pour être Yatagarasu. Il faut moi aussi que je trouve des personnes comme des policiers, des avocats ou des procureurs. Cela me fait une bonne raison de venir ici, pas loin des endroits que je fréquentais avant. Il y a plein de monde dans ce parc en plus ! Et si je trouvais une personne comme moi ? Bah quoi, il ne faut jamais arrêter sa recherche !


*Ouah, il y a vraiment beaucoup de monde ! C'est cool ça, je vais pouvoir mettre mon plan à exécution !* pensais-je

Je me promenais gaiement à travers le parc, regardant de part en part les gens qui passaient. Ouah, elle est bizarre cette dame ! Des cheveux vert et jaune ! C'est d'un goût assez... particulier ! Au moins, on la voit de loin ahah ! Regardant tel un aigle cherchant une proie, mon regard se posa sur un jeune homme. Un brun en costume rouge avec deux antennes sur la tête. Oh, une sauterelle ! C'est mignon ! Pourquoi je l'avais remarqué ? Non mais vous ne voyez pas ce qu'il fait ? Il est en train de fouiller le sol. Peut-être qu'il creuse parce qu'il a trouvé un trésor ? Ah non, c'est pour moi le trésor ! Je m'approchais de lui de la manière la moins discrète possible, tout en faisant mine de faire l'apprentie ninja. C'est dur d'être discrète quand on marche dans la boue. J'interpellai donc l'homme en face de moi.


« Hey vous là ! Vous avez trouvé quelque chose d'intéressant ? »

Dite-le-moi si vous avez trouvé un trésor ! Moi aussi j'en veux une part ! Ah mais non, il ne faut pas que j'accepte les cadeaux des inconnus ! Quoique si je lui vole, ce n'est pas pareil n'est-ce pas ? Non je ne dois pas faire ça non plus ! Je suis voleuse de la vérité moi ! "Enfin tu restes une voleuse" nia nia nia comme dirait l'autre ! Enfin bref, c'est quoi que t'as dans ta main ?


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Apollo Justice
Administrateur
Wright&Co
avatar
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 155
Sam 20 Fév - 18:18
Même pas le droit à une excuse ? Apollo soupira bruyamment en se baissant pour commencer à ramasser l’argent qu’il avait fait tomber lorsqu’un jeune garçon lui était rentré dedans. L’individu avait filé sans même se retourner après son méfait. Et voilà désormais le jeune homme obligé à ramasser tout son argent par terre alors que tout ce qu’il demandait, c’était de pouvoir acheter une simple bouteille d’eau pour étancher sa soif.

Et voilà qu’il était incapable de retrouver la pièce de un euro ! Il avait pu mettre la main sur toutes les centimes mais impossible de retrouver son euro. Sans celui-ci, impossible de réaliser son achat. Il se mit donc à fouiller un par un chaque brin d’herbe qu’il pouvait trouver. Si Vérité était là, elle pourrait sûrement lui sortir comme par magie sa pièce de sa culotte magique. Sauf qu’aujourd’hui, il était tout seul, Vérité ayant décidé de préparer une surprise pour le retour de son père après quelques jours à l’hôpital, surprise qu’Apollo n’avait pas l’autorisation de voir.

Il leva la tête lorsqu’une voix féminine l’interpella. C’était un joli bout de femme habillée d’une manière cependant assez excentrique aux yeux d’Apollo. Le rose faisait partie des rares couleurs qu’il avait du mal à apprécier, surtout lorsqu’il était porté. Mais surtout, c’est la clé dans les cheveux de la jeune femme qui l’étonna. Pas vraiment commun comme accessoire.

- Je cherche ma pièce de monnaie, impossible de mettre la main dessus.

Lui répondit-il simplement. Et en se posant la question du pourquoi la jeune fille au-dessus de sa tête s’était intéressé à lui, il se permit de lui demander un peu d’aide.

- Vous pourriez me donner un coup de main pour la retrouver ? J’en ai vraiment besoin.

Sa gorge était en l’état totalement sèche et sa soif grandissait encore et encore, à un point où si il ne savait pas à quel point la fontaine était polluée, il aurait été boire dedans sans la moindre hésitation.
Revenir en haut Aller en bas
Kay Faraday
Civile
Voleuse de la Vérité
avatar
Âge du Personnage : 24
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 181
Médailles :
Sam 20 Fév - 20:31



















 ❝ L'histoire d'une Kay perdue ❞
feat Apollo




L'homme avec les cheveux avec des antennes s'était redressé quand il m'avait entendu. Il avait plein de pièces dans les mains et semblait plutôt malmené. La tête qu'il faisait, c'était presque drôle ! Ah, ce n'est donc pas un trésor qu'il cherche, il récupère son argent qu'il a laissé tomber. Quoique... Et si ce n'était pas le sien ? Peut-être qu'il a vu quelqu'un le faire tomber et s'est précipité pour le prendre ! ... Non, je ne pense pas. Il a l'air vraiment trop déboussolé pour ça, ce doit vraiment être son argent. J'avais vite ma réponse en plus puisqu'il avouait qu'il n'arrivait pas à trouver sa pièce. Quel dommage ! Pourtant s'il a trouvé les autres, celle qui lui manque ne doit pas être bien loin. D'ailleurs, je n'avais pas fait gaffe au début, mais il est habillé en mode super classe ! Un peu comme un homme d'affaire ou alors un avocat ou procureur. Sans vouloir être méchante, il n'a pas l'air très futé comme ça ! Déjà qu'il n'arrive pas à trouver une pièce, hihi ! Finalement, il me demanda de l'aide. Hm, je la garderais bien moi la pièce ! Sauf que ce n'est pas très gentil ça. Bon d'accord !


« Si vous voulez ! C'est parti ! Vous n'en cherchez qu'une ? » demandais-je

Je remettais mes gants correctement et je retroussais bien mes manches. Ensuite, comme lui, je me mettais presque à genoux pour chercher sur le sol. On avait l'air malin ! Sauf qu'il semblait bien chercher par là, peut-être qu'elle s'est un peu éloignée ? Ou alors comme le sol est un peu boueux, elle est peut-être sale ? Suivant les traces de pas peu visibles autour de l'homme en rouge, je tombai finalement sur quelque chose qui brillait un peu. Ah, ce doit être sa pièce ! Elle était un peu sale par contre, quelqu'un semblait avoir marché dessus. Qu'est-ce que... Mais ce n'est pas une pièce ça ! C'est un badge d'avocat ! Que faisait-il par terre comme ça ? Je me demande bien si c'est à l'homme qui a perdu sa pièce. Me redressant, j'interpellai le brun qui était encore en train de chercher.


« Dites ! C'est à vous ça ? Je l'ai trouvé par terre, il est plein de boue. Vous êtes avocat ? Sinon, je le garde ! » dis-je en souriant

Pas de pièce de monnaie en vue pour le moment, mais un badge d'avocat c'est cool aussi non ? Si ce n'est pas le sien, je le garde ! Comment on peut perdre un badge comme cela ? Faut vraiment pas faire attention quand même, c'est comme si je perdais ma clé ! Non, je n'exagère même pas. Quand il m'aura répondu, je me mettrais de nouveau à chercher sa pièce. Pour l'instant, je n'ai rien vu qui y ressemblait. On lui a peut-être déjà volé... Ce n'est pas moi en tout cas, promis ! S'il en a vraiment besoin, je l'aiderais à chercher jusqu'à ce qu'on la trouve.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Apollo Justice
Administrateur
Wright&Co
avatar
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 155
Sam 3 Sep - 0:13


- Une seule, c'est ça. Désolé de t'embêter comme ça pour une pauvre pièce...

Ou comment se sentir mal à l'aise, se retrouver à demander à une pauvre jeune femme qui passait par là de me donner un coup de main. Je dois sûrement passer pour un vieux radin auprès d'elle à chercher à tout prix une simple pièce de monnaie, une sorte de vieux Picsou dans un corps de jeune de son point de vue avec en prime la couleur de la tenue qui vient parfaitement coller à l'image. Il faut vraiment que j'apprenne à faire bonne impression, mon ego rétrécit de plus en plus à force de me faire humilier à chaque nouvelle rencontre…. En tout cas, je suis malgré tout content que cette fille soit venue me donner un coup de main, on sera deux fois plus efficace comme ça. Tiens, elle a déjà trouvé quelque chose ?

- C'est mon badge d’avocat !

C’est sorti d’un coup, comme un cri, par surprise. Je les enchaînais visiblement, après l’argent c’est le badge, qu’est-ce que se sera ensuite ? Mon bracelet ? Faut vraiment que je redescende de la lune et que je regagne mon attention habituelle pour arrêter ce genre de bourdes. Allez Apollo, tu vas bien, tu vas te reprendre en main ! Tiens-toi fièrement devant cette jeune fille !

- J’ai dû le perdre en cherchant cette pièce… Merci, tu me sauves d’autres ennuis ! Pour la peine, je t’offre une glace…

Je marque une pause et manque de me mettre une baffe à force de dire des bêtises.

- Quand j’aurais de l’argent.


hrp:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Kay Faraday
Civile
Voleuse de la Vérité
avatar
Âge du Personnage : 24
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 181
Médailles :
Mer 2 Nov - 20:06



















 ❝ L'histoire d'une Kay perdue ❞
feat Apollo




Le pauvre Petit Poucet qui a perdu sa pièce ! Je me demande bien quand même pourquoi il a tant besoin d'une seule petite pièce. Il est si pauvre que cela ? Il a peut-être juste le compte qu'il faut pour aller s'acheter quelque chose. Ou peut-être que ce n'est pas une pièce de monnaie mais une sorte de souvenir ? Impossible de savoir pour le moment, peut-être quand on l'aura retrouvé ! Là, tout ce que j'avais trouvé c'était un truc qui brille mais un peu plus gros qu'une pièce ! Oh, ce badge d'avocat était donc le sien ? C'est fou de perdre un badge quand même ! Il est un peu tête en l'air ce jeune homme ! Allons, cela arrive à tout le monde, surtout à moi, mais s'il commence à tout perdre c'est une catastrophe ! Sans attendre, je jetai un coup d'oeil au badge doré puis je lui rendis.


« Alors comme ça vous êtes avocat ? C'est cool comme métier ! Ça fait longtemps ? » demandais-je

Ce n'est pas le premier que je croise mais c'est toujours sympa d'en croiser ! Quoique je me demande si c'est bien pour mon cas. Plus d'alliés mais il faut que je me cache encore plus de mon métier ! Chuuut. Enfin, je ne sais absolument pas s'il est du bon ou du mauvais côté, même si j'ai ma petite idée. Des fois je me dis que cette ville était remplie d'avocats et de procureurs, je ne vois que ça ! Ou alors je tombe juste naturellement dessus. Impossible de savoir la réponse exacte ! En tout cas, je ne sais pas si je voudrai être défendue par lui étant donné qu'il est tête en l'air et qu'il perd un peu tout. Je l'imagine bien arriver au procès en aillant oublier tout son dossier. Pas très rassurant ! Mais je ne le connais pas, ce n'est peut-être qu'aujourd'hui qu'il est aussi perdu. C'est peut-être un très bon avocat ! Si je le croise dans un procès un jour je le saurai. En tout cas, mieux vaut continuer à chercher. Quoique moi aussi j'ai de l'argent sur moi, je ne suis pas totalement pauvre. On pourrait gagner du temps comme cela, puis ça ne me gène pas. Enfin, je ne sais pas si c'est une bonne chose de donner de l'argent à quelqu'un qu'on ne connait pas. Que dirait mon père ? Allons Kay, tu es grande maintenant.


« Je dois avoir de l'argent dans mon sac si vous voulez... »

En fouillant je sortis des tonnes de pièces de 10 et 20 centimes. Bon, on ne va pas aller loin avec toutes ces petites pièces mais... Peut-être qu'au final ça sera beaucoup ? Pas que je suis contre la chasse au trésor, loin de là, mais ce serait peut-être plus rapide ? Puis c'est gentil de vouloir me payer une glace mais je ne sais pas si je devrai accepter cela d'un inconnu, si ça se trouve derrière sa tête d'insecte il est méchant ? J'aimerais bien lire dans les pensées des gens, je le saurais ! Pour le moment, cherchons la pièce. Tournant partout autour de l'avocat rouge, je guettai par terre tel un aigle. C'était sûrement drôle à regarder mais on ne va pas rester ici éternellement juste pour une petite pièce. Elle ne gagnera pas la guerre... Ah !


« Là ! Sous votre pied ! » m'exclamais-je

Sans plus attendre, je poussai un peu le brun-châtain pour qu'il pousse son pied, voire lui tout entier. Il ne s'attendait sûrement pas à ce que je le pousse comme ça mais je ne peux le laisser faire disparaître le trésor ! Une fois poussé, je m'abaissai pour récupérer la pièce qui était un peu sale maintenant. Toute fière et souriant à pleine dents, je me relevai en lui tendant la pièce, essuyant vite fait la terre. En fait c'était lui qui la cachait depuis le début, pas étonnant qu'on ne la trouvait pas ! Ah la la, c'est un comique ! Mais l'important c'est de l'avoir trouvée finalement cette fameuse pièce si importante. C'est bon, il est rassuré ?


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Apollo Justice
Administrateur
Wright&Co
avatar
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 155
Sam 28 Jan - 22:31

- Un peu plus d’un an, même si j’ai failli me retrouver sans cabinet entre deux... Et j’ai déjà innocenté cinq clients !

J’accompagne cette déclaration d’un grand sourire, plutôt fier de ce palmarès, bien qu’il ne se soit pas fait sans un énorme lot de complications. Rien que de repenser à mon ancien patron et tous ses crimes… ça me donne la chair de poule et me dégoûte. Dire que je travaillais pour un homme pareil, qui aurait pu se douter de ce qu’il cachait réellement sous son masque d’avocat de génie ? L’homme qui m’avait pris sous son aile à mes débuts, m’avait guidé à travers le monde de la loi et finalement, qui fut le premier criminel que j’envoyai derrière les barreaux… à deux reprises. Et tout cela n’aurait sûrement pas été possible sans M.Wright ou Vérité. J’ai intérêt à assurer sur ma prochaine affaire pour leur prouver que je suis capable d’y arriver seul (et rabattre le caquet de M.Hunter au passage, qu’il comprenne que je ne m’appelle pas Justice pour rien) ! Même si bon, la situation actuelle se pose un peu en contre-argument de cette résolution vu que j’ai besoin de l’aide d’une passante pour retrouver une pièce de monnaie…

- Tu te retrouves déjà à m’aider pour une simple pièce, je ne vais pas non plus te prendre de l’argent !

En soit, j’aurais pu accepter cette proposition de régler l’affaire en lui demandant simplement une pièce d’un euro pour aller acheter cette bouteille d’eau mais… ce n’était plus vraiment ce qui m’importais. Après avoir mis tant d’énergie dans la recherche de cette pièce, ce serait du gâchis de régler la situation ainsi. Je n’en ai même plus rien à faire de l’eau fraîche ou de lui rembourser son aide, au final, tout ce qui m’importe, c’est de retrouver cette pièce, savoir où elle est passée, comment je l’ai perdu.

- Là ! Sous votre pied !
- Quoi ?

Faisant deux pas en arrière (et me faisant surtout bousculer comme un malpropre), je peux finalement admirer cette pièce que j’ai tant cherché, la réponse la plus simple ayant été finalement la solution. Ça me rappelle ce dicton du patron : « Eliminez l’impossible, il ne reste plus que la vérité. », après avoir cherché tout autour de moi, il ne restait plus que sous moi-même comme solution possible… Je brandis finalement fièrement la pièce que la jeune femme m'a tendu, hurlant quasiment de joie.

- YEAH !

Peut-être un peu trop fort d’ailleurs, au vu du nombre de passants qui se sont tournés vers nous, gênés par le bruit. Enfin bon, l’essentiel est que cette histoire soit réglé, la pièce est retrouvée, parfait.

- Merci beaucoup à vous en tout cas, mademoiselle… mademoiselle comment au fait ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Kay Faraday
Civile
Voleuse de la Vérité
avatar
Âge du Personnage : 24
Fiche du Personnage : LIEN
Messages : 181
Médailles :
Sam 22 Juil - 17:00



















 ❝ L'histoire d'une Kay perdue ❞
feat Apollo




Il y a une chose que je trouve étrange depuis que je suis de retour dans la ville, c'est que j'ai l'impression de croiser que des gens liés à la loi... En cet âge sombre, dois-je y voir un signe ? Bon ou mauvais ? Il faudrait peut-être que je me pose un jour là-dessus, y réfléchir. Aujourd'hui, j'étais face à un avocat, ce que j'avais deviné grâce au badge. Bien entendu, je n'attendis pas davantage pour poser des questions, j'étais toujours à l'affût du moindre indice sur sa personne. Après tout, même si à la base on cherche une pièce de monnaie, rien ne nous empêche de faire connaissance en même temps, pas vrai ? Je fis donc une petite pause dans mes recherches, m'attardant davantage sur l'avocat en face de moi. Le regardant, toujours un sourire aux lèvres, j'acquiesçai à sa présentation. Pas tout nouveau, il avait un peu d'expérience de ce que je comprenais, surtout qu'il avait déjà innocenté un petit peu de monde en peu de temps de travail, c'était bien ! Enfin, c'était bien d'innocenter des clients qui sont réellement innocents, bien entendu ! Car il y a beau avoir des procureurs qui veulent absolument un verdict ''coupable'', il en va de même pour certains avocats qui ne voient que la victoire plutôt que la vérité. Et dans cet âge sombre de la loi dont m'a parlé Monsieur Hunter, c'est pareil chez les juges, les policiers... Il y a de la corruption partout. Mais ne partons pas défaitiste tout de suite !


« Héhé, bravo, c'est un joli palmarès ! Tant qu'il n'est pas tâché de mauvaises choses, c'est bien ! D'ailleurs, vous travaillez pour quel cabinet ? Vous n'avez pas le vôtre de ce que je comprends. »

Ce qui d'ailleurs reste normal, à sa place je ne me verrais pas ouvrir mon propre cabinet si je viens de commencer. Un an c'est pas beaucoup d'expérience pour cela je trouve ! Après je sais que certains préfèrent commencer directement tout seul. Pourquoi pas mais pour trouver des clients qui nous connaissent ça doit être dur ! Vivre toujours commis d'office c'est pas terrible pour la réputation, si je puis dire. Le bureau du procureur, même si on a son propre bureau, c'est différent, pas du tout la même organisation des affaires. Je ne connais pas trop comment fonctionnent les avocats, d'un côté tant mieux car j'aimerais bien éviter d'en avoir besoin. Heureusement que les rares fois où j'ai été en mauvaise posture, Monsieur Hunter était là. En fait, il a été une sorte d'avocat pour moi.

Enfin, revenons-en à cette pièce de monnaie ! L'avocat ne voulait pas des miennes alors je finis par ranger de nouveau en vrac mon argent dans mon sac. Il faudrait peut-être que je le range un de ces quatre. Regardant ma sacoche un instant, perplexe, je finis néanmoins par lever les yeux, les dirigeant vers l'avocat en hochant la tête positivement.


« Comme vous voulez ! De toute façon, ne vous en faites pas pour moi, j'aime bien aider les gens ! Et pour la glace, je passe, il fait un peu trop froid pour cela je trouve. »

Il faut parfois aider les gens sans forcément attendre quelque chose en retour, après tout je n'ai rien de spécial à faire donc mon temps est libre, je peux bien aider, ce sera ma bonne action du jour ! Au passage, cela me fait des contacts involontaires, ahah. Cela peut toujours être utile à l'avenir, on ne sait jamais, alors autant ne pas se mettre les gens à dos. Allez, ne traînons pas non plus cependant, continuons à chercher. Une pièce c'est assez petit donc pas facile à trouver, je l'accorde, mais c'est étrange qu'on ait autant de mal à la trouver, ça brille après tout. Finalement, après un moment, je la vis sous le pied de l'homme avec des antennes et je lui fis remarquer. D'abord surpris, il parut rapidement ravi de ces retrouvailles, si bien qu'il se lâcha dans un cri absolument pas discret. Tendant la pièce, toute fière que j'étais, il la prit finalement pour la tendre comme s'il venait de trouver un trésor inestimable. Un peu dans l'excès vous dites ? Je rigolai quelques instants avant de le regarder, grand sourire aux lèvres.


« Eh bien, vous en avez de la voix ! Je n'ai jamais vu quelqu'un être aussi ravi de retrouver une pièce de monnaie ! »

C'était cool tout de même d'être heureux pour pas grand-chose, enfin l'argent c'est toujours important, certes, mais ce n'était pas cinquante euros non plus. Enfin, je n'allais pas lui retirer ça, loin de là, j'étais contente pour lui ! Des fois ce qu'on cherche est juste sous notre nez et on ne le voit pas. Il faut constamment entraîner sa vue, je suis presque devenue une professionnelle là-dessus ! Voilà une bonne chose de faite pour aujourd'hui. Essuyant vite fait mes mains un peu sale sur mes vêtements, qui maintenant sont un peu sales aussi, j'écoutai les remerciements de l'avocat avec un léger sourire. Ah oui, vrai, j'étais tellement absorbée par ma recherche que je ne me suis pas présentée... Honte à moi, je sais, j'étais trop motivée.


« De rien, c'est avec plaisir ! Je m'appelle Kay, Kay Faraday. Enchantée Monsieur l'avocat ! »

Les personnes qui s'étaient retournées vers nous, je les avais à peine remarquées. Les gens me regardaient souvent bizarrement de toute façon, je suis habituée. C'est mon style, ma coupe de cheveux, ma façon de marcher ? Je ne savais pas trop. Je ne me trouve pas trop bizarre pourtant ! Et puis je n'ai pas deux antennes à la place des cheveux, héhé. Bon, la quête de la pièce sacrée étant finie, je ne serais pas contre aller dans un coin un peu plus posé. Mine de rien, chercher m'avait un peu réchauffé mais pas tant que cela non plus. Après tout, on avait fait pas mal de surplace. Croisant les bras, je fixai toujours l'homme en face de moi, voir ce qu'il avait décidé de faire. Enfin, je n'allais pas non plus le suivre toute la journée, c'était flippant. Juste je voudrais bien savoir son nom moi aussi, même si je ne lui ai pas demandé directement. Sinon tant pis, je lui donnerai un surnom toute ma vie !


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "La Route Perdue"
» Perdue en Forêt (PV: Kairi)
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Wright :: IRP → Ville :: Centre-Ville :: Parc "People"-
Sauter vers: